Canada: fusillade meurtrière dans un lycée

Commentaires A la Une, Actualité, International

Au Canada, une fusillade a éclaté vendredi 22 janvier dans un lycée la collectivité amérindienne de La Loche, dans le centre du pays. Quatre personnes ont été tuées, le suspect a été interpellé.

Un jeune homme a ouvert le feu vers 13h, heure locale (19h TU) dans l’établissement scolaire de la bourgade amérindienne de La Loche, au nord de la province de Saskatchewan. La fusillade a fait quatre morts et des blessés.

« C’est le pire cauchemar de tous les parents », a déclaré Justin Trudeau depuis Davos où il participe au Forum économique mondial. La personne soupçonnée d’être le tireur « a été placée en détention », a-t-il souligné.

Il s’agit de la pire fusillade dans un établissement scolaire au Canada en 26 ans. Plusieurs témoins ont raconté avoir vu un « garçon », fréquentant ou ayant fréquenté ce lycée, ouvrir le feu à l’intérieur de cet établissement, armé d’une carabine.

« J’ai couru à l’extérieur de l’école. Il y avait beaucoup de cris, il y a eu six ou sept coups de feu avant que j’arrive à sortir », a déclaré à la chaîne CBC, Noel Desjarlais, élève de seconde.

La Loche est une bourgade de quelque 3 000 habitants, en grande majorité des autochtones de la première nation des Chipewyans. Située dans la forêt boréale, la communauté est particulièrement isolée et les autorités ont dû acheminer des renforts policiers et dépêcher un hélicoptère médical.

A la différence des États-Unis, les fusillades sont très rares au Canada où le port d’armes à feu est bien plus réglementé qu’au sud de la frontière. Il faut remonter à plus d’un quart de siècle pour retrouver un bilan aussi élevé lors d’une fusillade dans un établissement scolaire.

Avec Rfi.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *