Collectivités locales : Les travailleurs annoncent une grève de 72 heures, la tutelle se fâche contre certains maires 

Commentaires A la Une

L’Intersyndicale des travailleurs des collectivités locales a annoncé une grève de 72 heures à partir de lundi prochain, 1er février 2016. La tutelle est fâchée contre certains  maires pour avoir profité de la grèves des travailleurs pour poser « des actes anti républicains » .

Cette décision est prise à la suite de la rencontre d’évaluation de l’Intersyndicale, jeudi, à l’hôtel de ville de Dakar. Cela, après un premier arrêt de travail de 72 heures qui a complètement paralysé le fonctionnement des collectivités locales.

L’annonce par le ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du Territoire Abdoulaye Diouf Sarr de la tenue d’un conseil interministériel d’évaluation sur l’Acte 3 de la Décentralisation ne semble pas fléchir les travailleurs des collectivités locales.

Ils jugent d’ailleurs cette rencontre trop tard. « Le conseil interministériel est annoncé un peu tard », fait remarquer Sidya Ndiaye de l’Intersyndicale des travailleurs des collectivités locales sur les antennes de la RTS.

Abdoulaye Diouf Sarr, ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du Territoire, lui, ne rumine pas colère contre des maires qui ont profité de la grève des travailleurs des collectivités locales pour poser « des actes anti républicains ». « Aucun maire n’a le droit d’arrêter le service public pour cause de grève des travailleurs », avertit-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *