A l’opposition, au Pouvoir et au Peuple : Quelque soit le résultat du référendum, ne brûlez pas notre Pays

Commentaires A la Une, Actualité, Contributions

Je parle en tant que simple citoyen observateur, neutre et apolitique, membre de la société civile.

Le Président Macky Sall semble être une personne correcte, calme et respectueuse. J’ai beaucoup de respect et d’estime pour lui. Nous devons tous respecter nos institutions et les renforcer.

Lors de son règne, j’ai personnellement le sentiment qu’il ya eu moins de souveraineté, de concertation, plus de banalisation de nos valeurs religieuses, et beaucoup de pratiques répressives ou moins de tolérance qui peuvent surchauffer inutilement des esprits révoltés. Quand on dirige une Nation, on doit avoir le dos large et souvent faire preuve de résilience. ‘’Du lu nieuw rek, nga toppeu ko, wala ngay feyu wante’’.

La bonne gouvernance devrait davantage être améliorée. Nous déplorons aussi le manque de traitement équitable envers les citoyens et les organes de presse, dépendamment qu’ils sont avec ou contre le pouvoir. La loi et le mode de gestion doivent s’appliquer à tous de la même façon et ne devraient pas être instrumentalisés par un régime en place pour opprimer des citoyens rebelles ou gênants ou désavantager des personnes qui ont moins de relations ou de bras longs. Le clientélisme est toujours de rigueur au Sénégal. Des institutions de notre république virent toujours des salaires à des gens qui ne travaillent pas.

Du côté de l’opposition, j’ai noté beaucoup de propos incorrects ou excessifs et un manque de respect notoire face aux Institutions de notre République et envers des individus qui les incarnent. Ce que je déplore cependant le plus, c’est leur manque de contributions intellectuelles constructives et leur tendance à attiser le feu et à vouloir toujours entrainer le Peuple dans des querelles incendiaires qui polluent l’espace politique et freinent le développement du Sénégal. Parfois, nous avons l’impression que la situation économique du pays est tellement difficile que la seule alternative pour chaque opposition désormais est de tout mettre en œuvre pour terrasser chaque régime en place et accéder au pouvoir. Ceci est une attitude malsaine et non patriotique que nous désapprouvons et appelons à la paix et à la stabilité du Sénégal. 

Nous ne sommes pas des acteurs politiques mais nous observons bien leurs comportements et leurs  appelons à la raison. Le pays a besoin de citoyens qui réfléchissent, qui proposent des idées et des solutions novatrices et posent des actions concrètes et non des querelles de borne fontaine infinies.  »Dagassante rek, gnakeu fayda ».

Permettez-nous de sauvegarder la quiétude et la paix dans notre Nation car les générations futures attendent plus  de nous. Essayons de dépassionner les débats et privilégier l’intérêt général du pays indépendamment de nos appartenances et de nos différences de points de vue.

Personne n’a pas le droit de sacrifier le Sénégal pour ses propres ambitions politiques personnelles. Nous appelons encore tous au calme et au travail.

Quel que soit le résultat du référendum du 20 mars (Non ou Oui), ne brûlez pas notre pays! Voilà.
Mme Khady Faye
www.fiad.ca
Présidente fondatrice de la Fondation Internationale pour le développement (FIAD)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *