Meilleure visibilité de la Cour de justice de la CEDEAO : Programme de sensibilisation lancé depuis ce matin

Commentaires A la Une, Actualité

La Cour de Justice de la Communauté, CEDEAO organise un programme de sensibilisation radio télévisé au Sénégal du 21 au 25 mars 2016. L’organisation des activités médiatiques sur le territoire d’un Etat membre est une activité annuelle de la Cour en collaboration avec le Ministère de l’intégration et la cellule nationale CEDEAO de l’Etat membre concerné.

(…)  Le présent programme vise à créer une visibilité sur la mission de la Cour, sa compétence et ses activités. A ce titre, c’est un cadre permettant de renforcer la visibilité de la Cour qui est une juridiction des citoyens de la Communauté qui doivent se l’approprier en ayant une visibilité de ses activités. L’activité rentre dans le cadre du programme de transformation de la CEDEAO des Etats en une CEDEAO des peuples. Le but essentiel des activités médiatiques est d’atteindre les populations notamment celles à la base par le biais de la presse, la radio et la télévision. Il importe de noter qu’à cause de la distance qui sépare le siège de la Cour basée à Abuja au Nigéria de la plupart des Etats membres dont le Sénégal, certains citoyens ne sont pas au courant de l’existence de la Cour et de ses activités. Des programmes similaires ont été organisés dans d’autres Etats membres dont le Mali, le Bénin, le Ghana, le Togo, la Guinée, le Niger, le Libéria et la Gambie.

La Cour de Justice de la Communauté a été créée en vertu de l’article 15 du Traité révisé de la CEDEAO. Le Protocole relatif à la Cour a été adopté en 1991, mais les premiers Juges ont été nommés en 2001. La Cour a quatre missions principales : elle joue un rôle primordial en tant que juridiction communautaire dans l’interprétation et l’application du Traité révisé et d’autres textes de la Communauté ; en tant que tribunal administratif pour les fonctionnaires de la CEDEAO ; en tant que tribunal arbitral (la Cour commencera à exercer cette compétence dès l’adoption du Règlement d’arbitrage soumis à l’appréciation du Conseil des Ministres de la CEDEAO) ; et en tant que juridiction des droits de l’homme.

Le programme qui s’étale sur une semaine comprend une visite au Ministère de la Justice; au Ministère de l’intégration africaine, NEPAD et Promotion de la bonne gouvernance; à la Cour suprême; à la Cour constitutionnelle et au Barreau sénégalais. Ce programme sera suivi d’une émission télé-débats à la RTS intitulée « Le Point », le 23 mars 2016. Le lendemain, le 24 mars 2016, la délégation va animer un débat sur la TFM. Les activités médiatiques de la Cour prendront fin avec une conférence de presse et une exposition des Textes et ouvrages de la Cour de Justice de la Communauté.

La délégation de la Cour de Justice de la Communauté, CEDEAO dirigée par le Juge Alioune Sall est également composée de Dr. Daouda Fall, Dr. Idrissa Sow, et Mlle. Elohor Ovadje.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *