L’ex-président Hisseine Habré condamné à la prison à perpétuité

Commentaires Actualité, International

Le verdict est tombé. L’ancien président tchadien Hisseine Habrè a été codamné, ce lundi, à la prison à perpétuité par les Chambres africaines extraordinaires (CAE) présidées par le juge burkinabé, Gberdao Gustave Kam.Il est reconnu coupable de crimes contre l’humanité, crimes autonome de torture, viol, traitement inhumain, esclavage forcé, exécution sommaire, entre autres. Il a été acquitté pour l’accusation de crime de guerre. Hisseine Habré, dont les biens ne seront pas confisqués, a 15 jours pour interjeter appel.

Après une bataille judiciaire menée durant plusieurs années par des plaignants et leurs avocats, l’ancien chef d’Etat est arrêté le 30 juin 2013, à son domicile, à Dakar. Il est ensuite inculpé le 2 juillet 2013 par les CAE, une juridiction créée au Sénégal sous l’égide de l’Union africaine (UA) pour la tenue de son procès.

Jugé pour crimes contre l’humanité, crimes de guerre et actes de torture, M. Habré a comparu de force devant les CAE, en refusant de répondre aux questions des juges et n’hésitant quelquefois pas à commettre des incidents d’audience. Le tribunal spécial a auditionné des experts, des témoins et une personne citée à témoin par les avocats de la défense. Ce procès, ouvert le 20 juillet 2015 devant les CAE, a duré 56 jours, et vu défiler 93 témoins.

L’histoire retient que Hisseine Habré est le premier chef d’Etat jugé par des juridictions africaines.

Hissein Habré a dirigé le Tchad de 1982 à 1990. Ecarté du pouvoir par une rébellion dirigée par l’actuel président tchadien Idriss Déby Itno, il s’est réfugié au Sénégal.

www.soninke.tv avec l’Aps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *