Seynabou Ndiaye Diakhaté: « Nous allons concilier la courtoisie et la rigueur »

Commentaires A la Une, Actualité, Economie, Société

Huit jours après sa passation de service à la tête de l’Ofnac, Seynabou Ndiaye Diakhaté vient de prêter serment. Et s’est par ailleurs félicité du choix porté sur sa personne.

« C’est une marque de confiance qui m’honore et qui honore toute la famille judiciaire. (…). J’ai déjà prêté serment en tant que magistrat, je prête serment en tant que membre de l’Ofnac. Chez moi, tout est prioritaire. Je tacherais de travailler avec fermeté, courtoisie et pondération. Je vais opter pour une démarche participative et inclusive, m’appuyant sur les autres membres de l’Ofnac et sur les collaborateurs que j’ai trouvés sur place. Je pense qu’en travaillant de concert et en coopération avec ceux-là et avec les partenaires, on réussira peut-être la mission qui nous est confiée», relève-t-elle.

Là sont les premiers propos de la présidente de l’Ofnac tenus, à l’issue de l’audience au cours de laquelle celle-ci a prêté serment. Répondant aux interpellations des journalistes, Mme Seynabou Ndiaye Diakhaté a exprimé son vœu le plus cher à la tête de l’institution chargée de lutter contre la fraude et la corruption.

«Mon souhait le plus cher est de voir l’Ofnac inscrite au palmarès des  meilleurs organes qui œuvrent pour la bonne gouvernance dans ce pays. (…). Je compte consacrer 80% de mon action dans le travail et 20% de communication. On va essayer donc de concilier la courtoisie et la rigueur. Mais tout cela dans le respect», conclut la nouvelle patronne de l’Ofnac

Auteur: Youssoupha MINE – Seneweb.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *