facebook

Ces 14 aliments vous rendent plus intelligent(e) !

Ces-14-aliments-vous-rendent-plus-intelligente-617x375

Commentaires A la Une, Santé

Pour stimuler notre intelligence il ne suffit pas seulement d’être un féru d’enseignement et de culture générale. Pour prendre soin de notre cerveau, il faut également prêter une grande attention à ce que l’on mange en consommant une grande quantité de nutriments utiles à nos performances intellectuelles. Voici un panorama des aliments à privilégier.

Le poisson

Plus de la moitié de la matière grise est composée de lipides qui sont les macronutriments les plus énergétiques, notamment les omégas 3 que l’on retrouve dans la majeure partie des poissons. Privilégiez les petits poissons gras tels que les sardines, les maquereaux et les anchois. Pour un adulte, il est préconisé de consommer du poisson deux à trois fois par semaine.

Les produits laitiers

Les produits laitiers sont source de protéines nécessaires au bon fonctionnement du cerveau, et de vitamines B2 et B12 qui favorisent le développement intellectuel. Si vous souhaitez éviter le lait d’origine animale, le lait végétal comme le lait d’amande est tout aussi bénéfique pour la santé du cerveau. Il favorise la concentration et améliore la mémorisation.

Le foie

Souvent dénigré, le foie est une mine de bienfaits et de nutriments essentiels. Il est riche en fer et contient également des protéines, du phosphore, du potassium, du magnésium, du calcium et des vitamines (A, D et B). Qu’ils soient de veau, d’agneau ou de bœuf, tous les foies se valent d’un point de vue nutritif.

Les céréales

Etant donné que le cerveau ne fait pas de réserves en glucose, il est primordial de lui en fournir en consommant des céréales. Ces aliments sont absorbés lentement et se répartissent petit à petit dans le sang pour procurer au cerveau l’apport nécessaire en glucides. Les produits céréaliers doivent être consommés de préférence le matin au petit déjeuner et au déjeuner : pain complet, riz complet, avoine etc.

La viande rouge

Elle souffre d’une mauvaise image car elle est considérée comme étant grasse voire toxique pour le corps si elle est trop consommée. Or, elle est source de bienfaits car riche en protéines, en zinc et en fer. La viande de bœuf est fortement recommandée pour les personnes souffrant de carences en fer. A consommer 2 à 3 fois par semaine.

Les œufs

Contrairement aux idées reçues, l’œuf n’est pas source de mauvais cholestérol. Même si le jaune d’œuf en contient une grande quantité, son cholestérol ne reste pas dans l’organisme. Les œufs sont riches en protéines et en vitamines B, et sont bénéfiques pour le cerveau car ils stimulent la concentration et la mémoire.

Les épinards

Les épinards sont riches en fibres, en vitamines B9 et en nitrates utiles à un bon afflux de sang vers le cerveau. Une recherche menée au sein de la Rush University de Chicago a démontré que consommer des épinards au quotidien ferait gagner onze ans de jeunesse. Les volontaires qui consommaient des épinards une à deux fois par jour ont vu leurs fonctions cognitives décliner moins rapidement.

Les fruits et légumes

Les fruits et légumes rouges et oranges riches en béta-carotène sont source de vitamine A, nécessaire à nettoyer l’organisme. Ils agissent contre les radicaux libres et évitent aux cellules d’être endommagées. Leur consommation quotidienne aide à combattre la fatigue et favoriser la concentration.

Les palourdes

Il s’agit de l’un des coquillages les plus énergétiques grâce à sa teneur en fer et en vitamines B12. Une trentaine de palourdes correspond à environ 76 Kilocalories et contient 15,6 grammes de protéines, 1,5 gramme de glucides et 0,5 grammes de lipides.

Les fruits rouges

Les fraises, les framboises, les myrtilles, les mûres et autres fruits rouges sont efficaces pour éliminer les toxines du cerveau et stimuler la mémoire. Certains chercheurs affirment que les baies possèdent des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires qui favorisent non seulement la communication entre les cellules nerveuses mais également la prévention des maladies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer.

Les bananes

Elles sont riches en nutriments essentiels tels que le potassium, les vitamines B et C et stimulent les fonctions nerveuses. Une banane contient environ 500 mg de potassium, il est recommandé d’en manger trois par jour.

Les avocats

L’avocat est un fruit aux multiples bienfaits, riche en oméga 3 et en vitamine E. Il lutte contre les radicaux libres et favorise ainsi l’inversement du processus de la perte de mémoire. Il est considéré par les spécialistes comme un aliment bénéfique car il aide à prévenir l’apparition de la maladie d’Alzheimer.

Le thé vert

En plus de l’avocat, les scientifiques ont découvert que le thé vert pourrait également prévenir la maladie d’Alzheimer grâce à un de ses composants, l’EGCG (l’épigallocatéchine gallate). Une étude, qui a été réalisée sur 2031 personnes âgées de 70 à 74 ans, a démontré que celles qui consommaient du thé vert quotidiennement avaient une meilleure capacité cognitive.

Les fruits secs

Véritable source d’énergie, ils sont riches en zinc nécessaire à la concentration, à l’apprentissage et à la mémoire. Pour assurer un bon fonctionnement de vos neurones, consommez quotidiennement au petit-déjeuner ou en guise de collation une poignée de fruits secs tels que les amandes, les noix, les abricots secs et les raisins secs.

Par : Jad Therapeute (santeplusmag.com)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *