facebook

Ne pas consommer de gluten augmente le risque de diabète

pain-gluten-Shebeko-shutterstock585

Commentaires A la Une, Santé

Sans être atteint d’une intolérance au gluten, beaucoup suppriment volontairement cette protéine de leur alimentation, souvent pour perdre du poids. Mais selon des chercheurs américains, se passer de gluten augmente le risque de développer un diabète de type 2.

Un petit pourcentage de la population souffre de maladie cœliaque. En clair, une intolérance au gluten. Pourtant, les régimes tendant à supprimer cette céréale de l’alimentation se multiplient sans qu’il n’y ait de preuve d’un quelconque bénéfice.

Afin de vérifier si « cette mode » n’est pas dommageable, des chercheurs de l’Université d’Harvard (Boston) ont compilé les données de 3 grandes études américaines. Au total, les dossiers de 199 794 personnes ont été passés au microscope. En moyenne, la consommation quotidienne de gluten était de 6,5 grammes et les principales sources provenaient de la consommation de pâtes et de céréales.

Plus de 12 grammes par jour

Au cours du suivi, qui s’est étalé des années 1980 à 2013, près de 16 000 cas de diabète de type 2 ont été recensés.

Résultat, ceux qui avaient consommé plus de 12 grammes de gluten par jour présentaient un risque de diabète diminué de 13% et ce par rapport à ceux qui en avaient ingéré moins de 4 grammes.

Il ne s’agit là que d’une étude observationnelle. Donc, difficile de tirer des conclusions définitives. Les chercheurs avancent néanmoins que « les produits sans gluten sont peu pourvoyeurs en fibres ».  Lesquels participent à la prévention de l’obésité et du diabète.

Source : destinationsante.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *