facebook

Contre manifestation- Macky Sall désamorce la « bombe »

Senegal's opposition presidential candidate Macky Sall (C) speaks on February 29, 2012 in Dakar during a press conference. Macky Sall on Wednesday strove to unite the opposition behind him for a March 18 presidential run-off after emerging as the challenger to President Abdoulaye Wade in the first round. Intense political wrangling got under way as the opposition urged its voters to rally around Sall and thwart the veteran leader's efforts to secure a third mandate and rule into his 90s.  AFP PHOTO/ ISSOUF SANOGO (Photo credit should read ISSOUF SANOGO/AFP/Getty Images)

Commentaires Politique

Des Sénégalais qui pensaient que le vendredi 7 avril prochain occuperait une bonne place dans les annales de notre cher pays peuvent pousser un ouf de soulagement. Les militants de l’Apr, parti au pouvoir, qui avaient décidé d’organiser une contre manifestation au rassemblement du mouvement Yen a marre ont été sommés par le chef de l’Etat, Macky Sall de surseoir à leur manifestation. L’information est de la coordinatrice nationale de la Cojer, Thérèse Faye. La semaine passée, au cours d’une conférence de presse, elle a appelé ses troupes à se retrouver le même jour pour les besoins de ce qu’elle appelle une contre manifestation à la place de la Nation sise à Colobane.

Ce faisant, il désamorce la bombe qui couvait pour éviter au pays une violence utile. Ce qui laisse présager que la marche de Y’en a marre se autorisée par le préfet de Dakar. Selon des sources, Macky Sall aurait également demandé à Yakham Mbaye de surseoir à son rassemblement prévu vendredi  au même endroit que celui du mouvement Y’en a marre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *