facebook

Affaire de la caisse d’avance : Pape Diop blanchit Khalifa Sall

Diop. Pape jpg

Commentaires A la Une, Actualité, Politique

On attendait la réaction de l’ancien de la Dakar, Pape Diop depuis le début de l’affaire de la caisse d’avance. C’est maintenant fait. Sur les antennes de Sud Fm, il estime que «cette affaire de caisse d’avance n’est rien d’autre que politique. Une façon de blanchir son successeur à la mairie de Dakar,  Khalifa Sall ».

« Khalifa Sall est un détenu politique », c’est la conviction de Pape Diop qui estime que la « caisse d’avance est utilisée comme un fonds politique à la mairie de Dakar ».

« J’étais le premier à vouloir me prononcer sur cette affaire en demandant une visite à Khalifa Sall afin de clarifier le débat. Mais on m’a refusé la visite. Quand j’ai envoyé un de mes avocats pour savoir pourquoi cette décision, l’administration pénitentiaire lui a fait savoir que l’ordre vient d’en haut », explique-t-il.

Et Pape Diop de poursuivre : « Cette caisse d’avance ne suffit même pas pour répondre aux demandes des Dakarois. Elle est épuisée au bout de 15 jours tellement que les demandes sont nombreuses. Il m’arrivait d’ailleurs de recours au fonds politique de l’Assemblée nationale. Le maire de Dakar trouve chaque jour sur sa table une cinquantaine de demandes qui sont tous des urgences ou bien c’est une communauté religieuse qui demande pour une cérémonie… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *