facebook

Mali: au moins 5 soldats tués dans l’attaque d’un camp militaire dans le nord

Attaques au Mali

Commentaires A la Une, International

Au Mali, une nouvelle attaque meurtrière contre les forces armées maliennes a eu lieu, ce samedi 17 juin, à l’aube, dans le nord du pays. Le camp militaire de la localité de Bintagoungou, dans le cercle de Goundam, à 80 km à l’ouest de Tombouctou a été attaqué par des terroristes présumés.

C’est vers 5h00 du matin que le camp militaire de Bintagoungou a été attaqué et, durant un temps, investi par des hommes armés qui ont causé de lourds dégâts humains et matériels.

« Cinq soldats ont été tués et huit autres blessés, tandis que neuf véhicules ont été perdus », indique l’armée malienne dans un communiqué.

Selon une source au ministère de la Défense, le bilan humain pourrait s’alourdir, car d’autres soldats sont actuellement portés disparus. On ignore s’ils ont été tués, pris en otage ou s’ils ont pu se mettre à l’abri.

« Ils seraient au moins quatre à manquer à l’appel », précise de son côté une source sécuritaire dans la région.

Un hélicoptère de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma) a par ailleurs été dépêché sur place pour évacuer les blessés, en direction de Tombouctou.

Par RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *