facebook

La revue de presse du samedi 12 août 2017

a revue ok

Commentaires Actualité

Les journaux parvenus ce samedi à l’APS abordent divers sujets avec des manchettes touchant à la politique, aux sports, à l’éducation, au fisc et au rappel à Dieu de Serigne Abdou Fattah Mbacké.
Traitant de la décision de la coalition Manko Taxawu Sénégal (MTS) d’introduire un recours devant le conseil constitutionnel pour demander l’annulation du scrutin législatif du 30 juillet, Le Quotidien titre à la Une : « Recours en annulation du scrutin : MTS sans illusion ». Le journal qui cite Moussa Taye, un des proches de la tête de liste de la coalition Manko Taxawu Sénégal, Khalifa Sall, écrit : « l’élection législative est une entreprise de fraude planifiée au plus haut sommet de l’Etat ». C’est sur la base de cette conviction, selon Le Quotidien, que MTS a annoncé hier avoir saisi le conseil constitutionnel d’un recours aux fins d’annulation du scrutin du 30 juillet passé.
« Si nous avons fait le pari, l’option de saisir le conseil constitutionnel, c’est parce que nous considérons que nous sommes dans un Etat de droit. Même si, à regarder les enseignements de l’histoire, on peut dire que nous le faisons à perdre du temps », renchérit le journal, en citant les propos de M. Taye.
Sur le même chapitre politique, Walfquotidien barre sa Une avec le titre : « Listes financées par Macky : Le déballage commence ». Ainsi, le journal renseigne que « Samuel Sarr, responsable libéral et plusieurs fois ministre durant la présidence de Wade est le principal bailleur de l’un des plus farouches opposants au Pape du Sopi. En clair, l’ancien ministre de l’énergie a déboursé la bagatelle de dix millions de francs pour +appuyer+ la campagne+ d’Oumane Faye qui a passé le plus clair de son temps à s’attaquer à Abdoulaye Wade, tête de liste national de la coalition gagnante Wattu Sénégal ».
Selon Walfquotidien, Samuel Sarr révèle avoir donné de l’argent à d’autres candidats aux élections législatives du 30 juillet dernier.
Les journaux l’As, Sud quotidien et l’Observateur s’intéressent quant à eux à l’Assemblée générale de la fédération sénégalaise de football prévue aujourd’hui. « Présidence de la fédération sénégalaise de football : un fauteuil, trois prétendants », titre Sud quotidien qui dresse le profil des trois candidats à savoir Me Augustin Senghor, Louis Lamotte et Mbaye Diouf Dia.
« De sérieuses menaces planent sur la tenue de l’assemblée générale de la fédération sénégalaise de football, prévue ce samedi au King Fahd Palace. Pour cause, deux candidats, Mbaye Diouf Dia et Louis Lamotte, récusent la commission électorale chargée d’organiser le scrutin et exigent l’audit du fichier qu’ils disent gonflé en faveur du candidat sortant, Me Augustin Senghor », averti le journal l’Observateur qui affiche à la Une : « Assemblée générale de la fédé de foot : les germes de la contestation ».
« Ag de la FSF aujourd’hui : un trophée pour trois prétendants », titre aussi le journal l’AS qui fait un gros plan sur les trois candidats.
Revenant sur les événements tragiques du stade Demba Diop, l’Enquête titre « Drame de Demba Diop : le monde s’effondre sur Ouakam ». Le journal renseigne « qu’après deux retours de parquet, les dix supporters de l’Us Ouakam ont été inculpés, hier, pour association de malfaiteurs et meurtre par le doyen des juges Samba Sall. Ils ont donc passé leur première nuit en prison. Plus que jamais, ces accusés se dirigent vers une chambre criminelle ».
Libération affiche en titre : « Vérifications fiscales : les impôts coincent la Sococim ». Le journal écrit : « un sale temps fiscal pour la filiale sénégalaise du Vicat. Selon les informations de libération, un contrôle des services fiscaux a formellement mis en cause Sococim pour des montants dépassant au moins le milliard ».
« Evolution des résultats du Baccalauréat au Sénégal : 70% des élèves échouent au bac depuis dix ans », titre le Vox Pop, revenant sur le fort taux d’échec à l’issue des épreuves du Bac 2017.
Le Soleil écrit en manchette : « Serigne Abdou Fattah Mbacké inhumé hier à Taïf : le Premier ministre présente les condoléances de la nation ». Le journal informe que c’est Serigne Abdou Rahmane Mbacké, le nouveau khalif de « Gaindé Fatma »
Aps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *