facebook

Elections présidentielles au Liberia: 20 candidats, dont l’ex-footballeur George Weah, en lice pour le feuteuil

a lib

Commentaires Actualité, International

Les électeurs libériens se rendent aux urnes ce mardi 10 octobre pour élire leur nouveau Président de la République, leurs Sénateurs et leurs députés à l’Assemblée nationale. (…). Pour la présidentielle, 20 candidats, dont une femme, sont en lice pour succéder à la présidente sortante Ellen Johnson Sirleaf. Les favoris sont Joseph Boakai, le vice-président sortant, le sénateur et ex-footballeur, George Weah, Alexander Cumming, un nouveau venu sur la scène politique et Charles Brumskine, un juriste et vieux routier de la politique libérienne. (…).

 Les Libériens se rendent aux urnes ce mardi 10 octobre pour élire leur nouveau Président de la République, leurs Sénateurs et leurs députés à l’Assemblée nationale. La Présidente sortante du Liberia, Mme Ellen Johnson Sirleaf, ne s’est pas représentée car n’étant plus éligible à cause de la limitation du mandat présidentiel fixé (à deux) par la Constitution.

Vainqueur inattendue de la présidentielle en 2005, largement réélue en 2011, Ellen Johnson Sirleaf, première femme élue chef d’un Etat africain, est parvenue à maintenir la paix dans ce pays ravagé par une guerre civile (1989-2003) ayant fait quelque 250.000 morts.

Pour défendre l’héritage de Mme Sirleaf, prix Nobel de la Paix 2011, son vice-président pendant ses deux mandats, Joseph Boakai, l’un des favoris à sa succession, sera jugé sur son action à ses côtés.

Les détracteurs de la présidente sortante lui reprochent d’avoir échoué à améliorer les conditions de vie des citoyens ordinaires et de s’être trop préoccupée de son image à l’étranger. Tout en assumant son bilan, Joseph Boakai a promis, pendant la campagne, une « autre vision ».-

‘Des routes, des routes, des routes’ –

Chacun des candidats assure disposer de la solution miracle aux problèmes économiques du pays, encore largement dépendant de l’aide internationale, malgré des richesses telles que le minerai de fer, le caoutchouc et l’huile de palme.

L’économie du Liberia a été sinistrée par l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest, qui a ravagé le pays de 2014 à 2016.

Mais des investissements engagés ces dernières années dans la production d’électricité devraient progressivement améliorer l’activité, selon la Banque africaine de développement (Bad).

« Des routes, des routes, des routes », martèle Joseph Boakai, qui veut donner la priorité aux réseaux de transport, tandis qu’un de ses rivaux, Benoni Urey, qui a fait fortune dans les télécoms, mise sur l’agriculture.

Le millionnaire Alexander Cummings, autre candidat, a fait de la réforme de la formation professionnelle l’une de ses principales promesses, et l’ancien footballeur George Weah, qui continue à jouir d’un grand prestige auprès de la jeunesse, a lui aussi placé l’éducation et la création d’emplois au coeur de sa campagne.

– Profils variés, une seule femme –

Idole des stades comme George Weah, le Ballon d’or africain, le richissimes hommes d’affaires,  Alexander Cummings et Benoni Urey, ex-gouverneur de la Banque centrale,  Mills Jones, vétéran de la politique comme Charles Brumskine  et l’ex-chef de milice devenu prédicateur comme Prince Johnson, les candidats offrent des profils très divers.

Une seule femme, l’ancien mannequin devenue philanthrope MacDella Cooper, brigue la succession de Mme Sirleaf.

Soninke.tv avec l’Afp

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *