facebook

Macky Sall sur la recevabilité de sa 3ème candidature en 2024: « ’cette question a été définitivement fixée par la Constitution …»

macky sall

Commentaires A la Une, Actualité, Politique

Après son ministre de la Justice, c’est Le chef de l’Etat, Macky Sall, lui-même qui monte au créneau  au cours d’une conférence de presse, vendredi,  pour clore le débat sur la recevabilité de sa candidature pour troisième fois en 2024 en assurant que  « le nombre de mandats n’a pas été modifié, pourquoi engager une discussion sur un débat de 2024 »

‘’Le nombre de mandats n’a pas été modifié, pourquoi engager une discussion sur un débat de 2024 ? C’est un débat qui n’a pas lieu d’être, parce que je suis dans la logique de ne pas dépasser deux mandats, si le peuple sénégalais me fait confiance en 2019. Ce débat ne doit pas nous faire perdre du temps’’, a-t-il dit.

Le président Sall s’exprimait lors d’un point de presse avec son homologue burkinabé qui effectue une visite d’Etat de 72 heures à Dakar. Le président de la République était interpellé sur les propos du constitutionnaliste Babacar Guèye, qui a évoqué en début de semaine la possibilité pour le chef de l’Etat, Macky Sall, de se présenter à un troisième mandat en 2024, ‘’faute de dispositions transitoires dans la nouvelle constitution’’.

Selon le chef de l’Etat,  ‘’cette question a été définitivement fixée par la Constitution. D’ailleurs en 2016, c’était moins le nombre de mandats mais la durée. On devait passer du septennat au quinquennat bloqué. Mais le nombre de mandats est réglé depuis très longtemps’’.

Il a rappelé les raisons qui ont présidé à la réforme constitutionnelle de mars 2016. Il invite dans la foulée « les Sénégalais à être sérieux lorsqu’ils veulent apporter une contribution positive à la marche du pays ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *