facebook

Me Babou époux de la défunte Déguène Chimère: « Les raisons qui m’ont poussé à me remarier »

a deg

Commentaires Actualité, Société

Dans une interview publiée dans le quotidien L’Obs, ce samedi 14 octobre 2017, l’avocat et ancien homme politique, Me Abdoulaye Babou, qui avait décidé de ne plus faire de sorties dans la presse, parle de sa défunte épouse Déguène Chimère Diallo. Il a levé un coin du voile sur son remariage intervenu quelques mois seulement après le décès de Mme Babou, malgré ses assurances publiques de rester célibataire pour le reste de sa vie.

a gegg« Le 13 octobre 2016, à Touba, je me suis retrouvé devant la dépouille de Sokhna Déguène Chimère, en compagnie d’une immense foule (…), et j’avais dit qu’à partir de ce jour, je me retirais de la politique. Je l’ai respecté. J’avais dit qu’à partir de ce jour, je me retirais de Dakar pour rester à Touba. Je l’ai respecté. J’avais dit aussi qu’après Déguène Chimère Diallo, je n’épouserai plus une femme. Cette déclaration a fait polémique et je demande qu’on me comprenne. Le jour que je faisais cette déclaration, si une tombe avait été creusée à côté de celle de Déguène Chimère, je n’hésiterais pas un seul instant à être enseveli avec elle. Nul ne peut imaginer, en son temps, ma situation personnelle. Sur ce plan bien précis, la vie évolue, elle continue. Relativement à cette déclaration, des voix se sont élevées. D’abord, les religieux m’ont dit qu’un musulman, surtout qui se réclame proche de Serigne Touba, ne pouvait prononcer une telle phrase. Dieu nous ayant instruit, à travers le Coran, de nous marier et de nous multiplier. Ils m’ont convaincu. et je le révèle pour la première fois: j’ai jeûné pendant trois jours pour demander pardon à mon Seigneur d’avoir prononcer cette phrase. Ensuite, il y a une raison beaucoup plus personnelle. Je ne m’imagine rester célibataire éternellement. Si on imagine les conséquences, on conçoit que rester célibataire, c’est peut-être courir les filles. Ce n’est pas mon genre.

L’Obs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *