facebook

Terrorisme, Donald Trump veut  mettre fin aux visas de travail

Police investigate a vehicle allegedly used in a ramming incident on the West Side Highway in Manhattan, New York, U.S., October 31, 2017.  REUTERS/Andrew Kelly

Commentaires Actualité, International

Au lendemain de l’attentat qui a coûté la vie à huit personnes à Manhattan, (New York), Donald Trump a fortement critiqué sur Twitter le système de loterie en place, qui permet aux étrangers d’obtenir la « carte verte » (visa de travail) et de résider aux Etats-Unis. Selon le président américain, l’auteur de l’attaque aurait bénéficié de ce système d’attribution. Mais en quoi cela consiste-t-il?

a gree« Nous devons être plus durs, nous devons être plus intelligents et nous devons être beaucoup moins politiquement corrects. » Voici les mots prononcés par le président des États-Unis Donald Trump, au lendemain de l’attentat qui a frappé New York, lors duquel huit personnes sont décédées.  Sa cible ? Le système d’attribution de la carte verte, la carte de résident permanent délivrée aux étrangers, fonctionnant à l’aide d’une loterie.

Une sortie en lien direct avec l’attaque de Manhattan, l’auteur ayant, selon le président Trump, bénéficié de ce système d’attribution.

« Nous devons être plus fermes et plus malins » Donald Trump sur Twitter.

« Le terroriste est entré dans notre pays grâce au programme de loterie de visas de diversité, une merveille de Chuck Schumer », a ainsi tweeté le chef d’Etat américain, en direction du chef de l’opposition démocrate au Sénat, avant d’appeler à mettre fin à ce système : « Nous nous battons avec force en faveur d’une immigration basée sur le mérite, plus de systèmes démocrates à la loterie. Nous devons être PLUS fermes (et plus malins). »

Pour résider de manière permanente aux États-Unis, chaque étranger doit obtenir la « Green Card », traduisez « carte verte » qui lui donne le droit d’étudier, travailler, déménager ou encore d’entrer et de sortir du territoire américain à sa guise. Pour l’obtenir, quatre solutions s’offre à lui : le mariage, les liens familiaux, l’investissement, le travail et cette fameuse loterie…

13 millions de participants pour 55.000 places

a greeeDepuis 1994, les autorités américaines organisent, chaque année,  un tirage au sort qui permet à près de 55.000 étrangers d’obtenir le précieux sésame. Une loterie qui rassemble plus de 13 millions de participants chaque année. Si le processus est simple pour y participer, une inscription gratuite sur le site dvlottery.state.gov étant requise afin de remplir le formulaire dédié, certaines conditions restent tout de même à remplir.

LCI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *