facebook

Confusion au Zimbabwe: des officiers démentent un coup d’Etat militaire

a zimb

Commentaires Actualité, International

Des officiers de l’armée du Zimbabwe ont annoncé être intervenus dans la nuit de mardi à mercredi pour éliminer des « criminels » proches du président Robert Mugabe mais ont démenti toute tentative de coup d’Etat.

L’entrée en scène de l’armée intervient en pleine crise ouverte entre M. Mugabe et le chef de l’armée après le limogeage la semaine dernière du vice-président du pays Emmerson Mnangagwa, longtemps présenté comme son dauphin.

Dans un message lu dans la nuit à la télévision nationale, le général Sibusiso Moyo a affirmé que l’armée n’avait pas mené de « coup d’Etat contre le gouvernement ».

« Nous ne faisons que viser les criminels qui l’entourent », a-t-il poursuivi, « dès que notre mission sera accomplie, nous nous attendons à ce que la situation retourne à la normale ».

a mug« Nous assurons à la Nation que son Excellence le président sa famille sont sains et saufs et que leur sécurité est garantie », a-t-il également ajouté.

Des échanges de tirs nourris ont été entendus dans la nuit de mardi à mercredi près de la résidence privée de Robert Mugabe dans la capitale Harare.

Mardi, un convoi de blindés avait été observé en mouvement près de la capitale, nourrissant les rumeurs d’un coup d’Etat militaire en préparation contre le président, qui règne sans partage sur le pays depuis son indépendance en 1980.

La confusion règne ce mercredi matin autour du sort du chef d’état-major de l’armée.

BBC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *