facebook

Égypte: ce que l’on sait de l’attaque qui a fait 235 morts dans une mosquée

a egyp une

Commentaires Actualité, International

L’attaque la plus meurtrière dans l’histoire récente de l’Egypte. L’assaut mené par des hommes armés contre une mosquée dans le nord du Sinaï ce vendredi a coûté la vie a au moins 235 fidèles qui assistaient à la prière hebdomadaire.

Que s’est-il passé?

a egyp 2L’attaque s’est produite dans le village de Bir al-Abed, à 40 km à l’ouest d’Al-Arich, la capitale de la province du Nord-Sinaï, pendant la prière du vendredi.

Vers midi, les assaillants ont encerclé la mosquée avec des véhicules tout-terrain. Ils ont ensuite posé une bombe à l’extérieur du bâtiment. Après son explosion, les hommes armés ont fauché les fidèles paniqués qui tentaient de fuir et ont mis le feu aux véhicules des fidèles afin de bloquer les routes menant à la mosquée. Ils se sont dirigés vers le bâtiment de la mosquée où ils ont tiré sur les personnes présentes. Ils ont aussi fait feu sur les ambulances venues secourir les victimes, selon un responsable gouvernemental. Le bilan provisoire de l’attaque est de 235 morts et 109 blessés.

Qui était visé?

La mosquée al-Rawda est fréquentée par des adeptes du soufisme, un courant mystique de l’islam que les fondamentalistes musulmans considèrent comme hérétique et que les djihadistes appellent à combattre.

L’an dernier, les djihadistes ont capturé et décapité un vieux chef soufi, l’accusant de pratiquer la magie, interdite en islam. Plusieurs adeptes du soufisme ont également été kidnappés puis libérés après s’être « repentis ». Les attaques contre les mosquées sont rares en Egypte. Les djihadistes ont jusqu’à présent principalement visé les forces armées où la minorité chrétienne, coptes. Des conscrits faisaient également partie des fidèles, selon des sources médicales à Al-Arich.

Yahoo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *