facebook

Le khalife des tidjanes invite l’Etat à cesser de distribuer de l’argent dans les foyers religieux

a serign

Commentaires Actualité, Religion

Lors de la réception de délégations, dans le cadre des préparatifs du Gamou, qui sera célébré dans  la nuit du jeudi à vendredi, le khalife des tidjanes a invité l’État à cesser de distribuer de l’argent dans les foyers religieux. Cet argent, souligne Serigne Mbaye Sy Mansour, repris par L’Observateur, « appartient au contribuable sénégalais ».  » Cela doit être investi dans le pays pour créer des infrastructures « , a-t-il suggéré.

Jadis, un de ses prédécesseurs au khalifat de Tivaouane l’avait fait comprendre à un des anciens chefs de l’État. Le khalife rembobine : « Un jour, le Président Abdou Diouf a envoyé beaucoup d’argent à Serigne Abdou Aziz Sy Dabakh. Après le Gamou, Serigne Abdou a envoyé une délégation au Palais pour lui restituer l’argent. Il lui a dit que cela appartient aux Sénégalais puisque ce n’est pas sorti de sa poche. »

À en croire Serigne Mbaye Sy, lorsque qu’un marabout se confond en remerciements « c’est parce qu’il a reçu une grosse enveloppe ». « Prions pour que Dieu change les mentalités et les comportements. L’argent a corrompu les mœurs, a-t-il déploré. Il faut que les Sénégalais retournent aux valeurs de probité et d’intégrité pour bâtir un Sénégal juste. »

Les hommes politiques assumant des responsabilités publiques ou aspirant à en assumer et clamant leur engagement dans la lutte contre la corruption devraient d’abord balayer devant leurs portes. Car selon le khalife des tidjanes, ils sont les premiers corrupteurs.

La preuve : Dans L’Observateur, Serigne Mbaye Mansour confie : «L’année dernière, des politiciens sont venus me voir en période de Gamou. Dans leurs discours, ils ont dit qu’ils luttaient contre la corruption. Je leur ai dit que les politiciens sont les premiers corrupteurs. Ils distribuent des enveloppes dans tous les foyers religieux. Ils viennent seulement à cette occasion et puis disparaissent.»

Le khalife de poursuivre : «Quand on donne une enveloppe à un marabout, c’est parce qu’on veut qu’il vous caresse dans le sens du poil. Les guides religieux ont aussi une responsabilité sur ce fait. Ils ne doivent pas cautionner de telles pratiques. Parce qu’ils doivent être les premiers à s’interroger sur l’origine de l’argent qu’on leur donne. Certains gagnent licitement leur argent, mais d’autres le volent.»

C’est pourquoi, fait savoir Serigne Mbaye Sy, qui n’a pas manqué de saluer la noblesse de la mission de l’Ofnac, «ce sera difficile d’endiguer la corruption au Sénégal».

Avec Seneweb (Source: L’Obs)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *