Mali – FISO 2018 : Tous à Dakar pour la promotion de la culture soninké

Commentaires Actualité, Culture

C’est la ville de Dakar au Sénégal qui va abriter du 21 au 25 février 2018, la 5e édition du Festival international soninké (FISO). L’information a été donnée par les organisateurs au cours d’une cérémonie de  lancement des activités du FISO-2018, samedi dernier à la Maison de la Presse.

Selon Maye Niaré présidente  du Comité de pilotage du FISO au Mali, cette 5e édition de 2018, sera placée sous le haut parrainage du Président Macky Sall et son homologue de la Gambie, Adama Barrow.

Le Festival international de Soninké (FISO) demeure le plus grand et important rendez-vous des « Soninké» selon les organisateurs.« Le Festival International Soninké (FISO) est une initiative culturelle itinérante de la diaspora Soninké. Les Soninké se reconnaissent essentiellement au travers de leur appartenance au 1er Empire Ouest Africain Wagadou plus connu sous le nom de Ghana ».

La présidente du comité de pilotage dira que, le FISO réunit des délégations de plus d’une dizaine de pays d’Afrique et de la diaspora, il célèbre et fait connaitre une culture ancestrale et un Empire mal connu, en particulier sa langue, à sa propre communauté, aux autres communautés nationales ou linguistiques ainsi qu’au grand public. Selon elle, le FISO se déroule dans une grande ville d’un pays d’Afrique de l’Ouest ou de la diaspora. Les deux premières éditions, en 2011 et 2012, se sont tenues à Kayes ( Mali) ; la 3e édition en 2014 à Nouakchott ( Mauritanie) ; la 4e en 2016 à Bamako( Mali). Ce festival qui se tient dorénavant tous les deux ans, pour la présidente du comité de pilotage, l’édition de 2018 se tiendra à Dakar ( Sénégal) et s’ouvrira le 21 février, désigné« journée internationale des langues maternelles » par l’UNESCO. Le thème central de la 5e édition est : « Wagadu, 1er empire Ouest Africain : hier, aujourd’hui et demain ? »

La présidente du comité de pilotage a placé ces activités sous l’égide d’une triple exigence pour l’atteinte des résultats du FISO 2018.

Il s’agira pour elle , en premier lieu de susciter l’accompagnement de nombreux partenaires,  en second lieu de la mobilisation nationale qui consiste a créer un dynamique devant aboutir à l’implication effective non seulement de tous les Soninké mais aussi de toute la population du Mali et de nos partenaires techniques comme financiers.

Et en dernier lieu de veiller à la proposition d’un contenu culturel riche et varié : l’objectif de ce festival étant la promotion de la culture Soninké de façon générale, il s’agira de donner un contenu digne de la grande représentation des Soninké du Mali, tout en sachant que Bamako est le plus gros village soninké du monde.

Selon les organisateurs, le FISO 2018 sera forcément historique car placé sous le haut patronage du Président Macky Sall en présence de son homologue Adama Barrow de la Gambie.

Pour Mamadou Hamet Cissé président de l’Association culturelle Soninké du Mali (ACS-Mali), le festival international Soninké, connu sous le nom de FISO, s’affirme d’année en année comme étant le plus grand rassemblement soninké. Le FISO a été créé au Mali en 2011 sous l’impulsion des émigrés soninkés des pays membres et placé sous la présidence de Diadie Soumaré résident en France

Oumou Traoré Source : La Lettre du Mali

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *