facebook

LIBERIA – George WEAH élu président: des terrains de football au palais de la République

a weah

Commentaires Actualité, International

Le président de la commission électorale libérienne a communiqué jeudi soir les premiers résultats de l’élection présidentielle du 26 décembre. L’ancien footballeur, George Weah, l’emporte largement face au vice-président, Joseph Boakai.

a weah tradLa troisième fois a été la bonne pour George Weah. Alors que 98,1 % des bulletins ont été dépouillés, ce jeudi 28 décembre dans la soirée, l’ancienne star du football a déjà recueilli 61,5 % des voix, contre 38,5 % des voix, selon la commission électorale (NEC). Le taux de participation est lui de 56 %, en baisse par rapport au premier tour où il s’élevait à 75,2 %.

Dès l’annonce de cette large victoire, des cris de joie ont retenti dans les rues de Monrovia, la capitale, qui est un des bastions du nouveau président. Ce gamin élevé dans les bidonvilles, devenu le seul Africain à avoir gagné un Ballon d’Or, récompense suprême du football, avait déjà essayé à deux reprises d’entrer à Mansion House, le palais présidentiel libérien. En 2005, alors qu’il concourait pour le poste de président, et en 2011, alors qu’il souhaitait devenir vice-président, il avait échoué face à Ellen Johnson Sirleaf.

« L’espoir est immense »

Raillé pour sa mauvaise maîtrise de l’anglais et des codes de la politique, il a, pendant une décennie, travaillé son réseau et son image, notamment en obtenant un diplôme aux États-Unis et en se faisant élire sénateur en 2014. Durant toute cette campagne, il a affiché son optimisme et sa confiance en sa victoire. « C’est avec une profonde émotion que je remercie les libériens de m’avoir donné leurs votes aujourd’hui. L’espoir est immense », écrivait-il par exemple sur Twitter à la sortie des bureaux de vote le 26 décembre.

La passation de pouvoir entre George Weah et Ellen Johnson Sirleaf est prévue pour le 16 janvier 2018.

De footballeur à président de la république: le parcours du champion

a weah monacNé le le à Monrovia, George Weah  est un ancien footballeur  international.  Attaquant de renom, il remporte en 1995 le Ballon d’or récompensant le meilleur joueur évoluant en Europe. Il est le premier joueur non européen à remporter ce trophée et le seul originaire du continent africain.  Weah commence sa carrière de footballeur au Libéria,  avant de rejoindre le club camerounais du Tonnerre Yaoundé. Un an plus tard, il est repéré par Claude Le Roy, alors entraîneur du Cameroun, qui le met en contact avec l’AS Monaco3. Il a alors 22 ans. Vainqueur de la coupe de France en 1991 avec Monaco, il atteint la finale de la coupe des coupes qui a échappé à son club battu en finale par les Allemands du Werder de Breme.

Buteur hors pair alliant vitesse, puissance et efficacité, Weah a ensuite joué au PSG, À Paris, Weah s’impose comme le meilleur buteur du club en championnat lors de la saison 1992-1993 pendant laquelle le PSG atteint la demi-finale de la Coupe UEFA, éliminé par la Juventus. En 1993-1994, le PSG est champion de France et est de nouveau demi-finaliste, mais cette fois-ci en Coupe des Coupes, face à Arsenal. Weah ne dispute pas le match retour à la suite d’un choix tactique d’Artur Jorge. Le PSG est battu 1-0 et éliminé.

a wea footEn 1995, Mister George signe pour l’AC Milan en Italie.Il passe plus de quatre saisons, remportant deux titres de champion d’Italie en 1996 et 1999 avec Milan.

Fin de carrière sportive

Weah rejoint Chelsea en Angleterre. Malgré une victoire en coupe en 2000, il n’arrive pas à s’imposer dans sa nouvelle équipe. Il décide alors de se consacrer à son équipe nationale. Il investit son propre argent pour aider l’équipe. Il échoue à un point de la qualification pour la Coupe du monde 2002. Après une demi-année à Manchester City, Weah revient en France à l’Olympique de Marseille. Il n’y reste que très peu de temps, avant de quitter le championnat français pour les Émirats arabes unis. Il joue quelques matchs pour Al Jazira jusqu’en 2003 et joue en sélection nationale jusqu’en 2007, avant d’arrêter définitivement sa carrière.

Soninke.tv avec Jeune Afrique

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *