Ouverture du FISO – Dakar 2018 : une cérémonie grandiose présidée par le PR Macky Sall

a fiso UNE

Commentaires Soninké (Vidéos et audio), soninketv (vidéo- Audio)

a fiso maki ok Le  stade Iba Mar Diop Iba Mar Diop de Dakar a refusé du monde ce mercredi 21 février, lors de la cérémonie d’ouverture de la 5ème édition du Festival international soninké (FISO). Les Soninké sont venus du monde entier et de plusieurs régions du pays vivre cet événement unique dans les annales culturelles de cette communauté au Sénégal. Au total 12 pays ont pris part à la 5éme édition du FISO, à Dakar, avec plus de 800 participants : le Mali qui a la plus forte délégation officielle a déplacé 328 personne, la Mauritanie 260, la France 138, la Gambie 56, les Etats-Unis, la Guinée Bissau, la Guinée Conakry, la Côte d’ivoire, l’Angola, le Japon, Espagne et le Sénégal pays hôte.

a fiso public nombreuxLa cérémonie a été riche en sons et en couleurs avec le défilé de toutes les délégations.  Le public était aussi gratifié par  une belle prestation  du groupe de chants et danse gambien « Gambie Talibo » et de l’escadron montée de la gendarmerie nationale avec une vingtaine de cheveux mobilisés. Pour la circonstance, les 5 000 places du stade Iba Mar Diop ont  été augmentées de trois autres tribunes d’une capacité totale de 1 000 places assises.

a fiso talibéDans la tribune officielle le président de la République Macky Sall qui a présidé la cérémonie et qui est resté pendant 3 heures pour communier avec les festivaliers.  Il avait à ses côtés l’ancien président malien Dioncounda Traoré, plusieurs ministres maliens et sénégalais, des Directeurs généraux, des Directeurs nationaux, plusieurs députés des deux pays et de la CEDEAO et plusieurs maires dont ceux de Bokidiawé, Khalil Dieydi Wagué, et de la Médina, Bamba Fall (l’ouverture a eu lieu dans sa commune).

a fiso dans chevalLes dignitaires soninké n’étaient pas en reste. Une quarantaine de chefs de villages  étaient présents ou représentés, plusieurs personnalités des secteurs socio-économiques et religieux dont l’imam ratib Abdoulaye Bâ de la grande mosquée du CIPACS sur l’avenue Malick Sy de Dakar. Ces dizaines d’autorités étaient accueillies sur la tribune officielle par Idrissa Diabira, président de l’association Wagadu Jiida organisatrice de l’événement et Diadié Soumaré, président du FISO et de l’association pour la langue et la culture soninké (APS), basée en France, initiatrice de ce festival dont la première édition a eu lieu en 2011, à Kayes au Mali.

Le Fiso, qui se déroule à Dakar du 21 au 25 février, se poursuit ce jeudi au CICES avec une conférence sur le thème central, « Wagadou, premier empire ouest-africain, hier, aujourd’hui et demain »

Soninke.tv (images : Dakarbuzz.net)

a fiso femm

a fiso gendar

 

a fiso gendarm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>