Sénégal – Enlèvement d’enfants: la psychose s’installe, l’État promet la fermeté

a enf

Commentaires Actualité, Société

Le ministre de la Justice, le professeur Ismaila Madior Fall, a promis mardi la fermeté et des sanctions sévères contre les auteurs d’enlèvements d’enfants, après la mort de deux enfants kidnappés ce week-end à Touba (Centre) et à Mbao, dans la banlieue dakaroise. (Les cas d’enlèvement, de tentative d’enlèvement, de viol, d’actes de violence ou même de meurtre au préjudice des enfants sont constatés depuis quelques temps dans le pays semant ainsi la psychose chez les parents).
« Les textes sont là, très répressifs, face à ce phénomène. Notre justice est également très ferme sur ces questions. Car, à chaque fois qu’on a été confronté à des rapts d’enfants, à des cas de maltraitance d’enfants, la justice a été sévère et ferme. Donc sur cette question, il n’y a pas d’ambigüité. L’option de l’Etat du Sénégal est de protéger ses enfants », a dit le ministre de la Justice, face à la presse.

Au Sénégal, la recrudescence du kidnapping d’enfants a installé la psychose chez les populations. Par exemple, à Touba, un homme a été arrêté lundi avec six enfants qu’il avait séquestrés.

A Thiès, un individu a également interpellé, alors qu’il tentait d’enlever une fille. A Mbao, la gendarmerie a mis la main sur un présumé kidnappeur.

Soninke.tv avec APA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>