SENEGAL – révision des listes électorales (1er mars – 30 avril): ce qu’il faut pour voter en 2019

Commentaires Vie des communes

Soninke.tv –  la période de révision exceptionnelle des listes électorales (a démarré ce 1er mars), et ce jusqu’au 30 avril prochain. Si vous souhaitez vous inscrire ou changer votre lieu de vote, rendez-vous dans la préfecture ou sous-préfecture la plus proche.

Tout citoyen né avant le 24 février 2001, n’ayant pas une carte d’électeur et qui ne s’inscrit pas sur les listes électorales avant le 30 avril 2018 ne votera pas en 2019.
Cette révision est organisée par le décret n° 2018-476 du 20 février 2018 et l’arrêté du ministère de l’intérieur du n° 3982 du 22 février 2016.

Les commissions n’ont pas une compétence nationale. Chaque électeur doit s’inscrire dans sa commune de résidence de 8h à 18h. A l’étranger elles peuvent être subdivisés en sous-commission
Elle se déroulera dans chaque commune, représentation diplomatique ou consulat.

1er cas : CEUX QUI NE SE SONT JMAIS INSCRITS 
Vous devez être né avant le 24 février 2001, se munir d’un extrait de naissance, d’un certificat de résidence et aller au niveau de votre commune de résidence.

2eme cas : LES INSCRITS N’AYANT PAS RECU LEUR CARTE 
Aller au niveau de la commission de sa commune de résidence avec le récépissé d’inscription ou la carte d’identité numérisé. Au cas où ils ne trouvent pas votre carte, demandez la réédition d’une autre carte.

3eme cas : CEUX QUI ONT PERDU LEUR NOUVELLE CARTE
Munissez-vous d’un certificat de perte, d’un extrait de naissance et d’un certificat de résidence pour déposer une demande de duplicata au niveau de la commission de votre commune.

4eme cas : CEUX AYANT RECU LEUR CARTE MAIS NE SONT PAS SUR LES LISTES ELECTORALES.
Aller à la commission de sa commune de résidence avec le récépissé d’inscription ou la CIN CEDEAO en plus d’un certif de résidence pour être inscrit sur les listes électorales.

4eme cas (SUITE) : Si vous étiez inscrits au niveau de la police ou de la gendarmerie, munissez-vous de votre nouvelle carte ou de votre récépissé d’inscription en plus de votre certificat de résidence et allez au niveau de la commission de votre commune.

5eme cas : CEUX QUI VEULENT CHANGER DE LIEU DE VOTE 
Ils doivent aller au niveau de la commission de leur commune de résidence avec leur carte d’identité CEDEAO et un certificat de résidence pour demander le changement d’adresse électorale

6eme cas : CEUX DONT LA CARTE CEDEAO COMPORTE UNE ERREUR
Ils doivent aller dans les préfectures ou sous-préfectures de leur circonscription administrative muni de la carte CEDEAO, d’un extrait de naissance et d’un certificat de résidence.

***NB : les certificats de résidence sont délivrés par les mairies sous présentation d’un certificat de domicile.

Par Pape Ismaila Dieng (@aliamsi sur Twitter) – source: Pressafrik.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *