Real Madrid-Juventus: «Vol» et «colère» de la presse en Italie et à Barcelone

Commentaires Actualité, Sports

La fin de match houleuse entre le Real et la Juventus ce mercredi au stade Santiago-Bernabéu n’a laissé insensible ni la presse italienne ni les journaux catalans.

«Che furto !» ( «Quel vol !») peut-on lire en grosses lettres sur la première page du  Corriere dello sport. L’un des principaux quotidiens sportifs du pays, basé à Rome, ne mâche pas ses mots envers l’arbitrage du quart de finale retour de ce mercredi soir. Le Real Madrid a obtenu sa qualification à la suite d’un penalty  «inexistant» selon le quotidien et transformé par Cristiano Ronaldo. Avant cela, les Juventini menaient alors 3-0 et avaient leur billet pour la prolongation en main, rêvant d’un exploit identique à la  rimonta de la Roma ce mardi. Le  Corriere critique aussi l’expulsion de Gianluigi Buffon dans les derniers instants : «Buffon espulso : L’arbitro si vergogni» «Buffon expulsé : L’arbitre a honte»). Le capitaine italien avait lui déclaré à  Mediaset, peu après le match que l’arbitr avait un  «sac poubelle à la place du cœur»

L’autre grand journal sportif du pays,  La Gazzetta dello sport, édité à Milan, titre également sur la colère des Bianconeri :  «Juve furibonde : La rabbia e l’orgoglio» «Juve furibonde : La colère et l’orgueil»). La une parle d’un  «penalty très douteux» mais également d’ «un match épique». La tirade du capitaine de la Juventus sur le cœur de M. Oliver est également reprise.

A Madrid, on est en revanche catégorique.  «Il y avait penalty» annonce fièrement Marca en publiant une photo de la supposée faute de Mehdi Benatia sur Lucas Vazquez.

Les journaux catalans vent debout contre le Real et l’arbitrage

Opinion totalement différente en Catalogne où  Sport qualifie la fin de match de  «Vol du siècle» et parle de  «scandale».

Style moins direct pour l’autre quotidien sportif de Barcelone , El Mundo deportivo. Dans sa une de ce jeudi, le Real est dépeint comme un  «maître en arbitrage»et le club merengue en prend pour son grade : «Le Real passe en demies, fidèle à son style: Penalty très douteux sur Lucas à la 93 .» 

Une chose est sûre, cet épisode du penalty ne va pas réchauffer les relations entre Barcelone et Madrid.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *