BAKEL – Les cadres du département offrent une ambulance au centre de santé

a bakel une

Commentaires Actualité, Non classé, Vie des communes

Soninke.tv- Les locaux de Platform Technologies ont abrité, ce samedi, la cérémonie de remise des clés de l’ambulance que la Convention des Cadres du Département de Bakel (CCDB) a offert au centre de santé de la capitale du Gadiaga. La rencontre s’est déroulée en présence du représentant du Ministre de la Santé et de l’Action sociale et de l’Envoyée spéciale du Président de la République et ancien Premier Ministre, Madame Aminata Touré.

a bakel amb

C’est avec un large sourire que le Docteur Cissokho, représentant du médecin chef du centre de santé de Bakel, a reçu les clés de l’ambulance offerte par la CCDB. Dr Cissokho, qui s’est réjoui de la remise de ce véhicule d’évacuation sanitaire qui contient également du matériel d’une valeur d’un million de francs Cfa, a vivement remercié, au nom des autorités sanitaires du département et des populations, la Convention pour son appui constant et continu. Il a rappelé que les cadres de Bakel avaient déjà contribué à la réfection du service de radiologie du centre de santé à hauteur de 10 millions  de francs Cfa avec une contribution remarquable de Mme Aminata Touré. Il a rassuré que l’ambulance sera bien entretenue et mise à la disposition de toutes les populations du département.

Prenant la parole, Bakary Diakité, le président de la CCDB, a informé que l’ambulance est acquise dans le cadre du partenariat avec l’ONG Mouvement solidarité internationale (MSI) grâce à l’appui de l’ancien Premier Ministre. Après avoir remercié ces partenaires, le président de la CCDB a invité Madame Aminata Touré à se montrer toujours engagée  pour toute action pouvant contribuer au développement social et économique du département. Il a ensuite félicité les cadres pour leur engagement pour l’émergence de la localité, avant d’ajouter que le Mouvement étant une structure apolitique, il compte sur la contribution de tous ses fils et filles pour un Bakel émergent.

Une deuxième ambulance annoncée en août 2018

Madame Mbacké Maty Dia, la représentante du Mouvement de solidarité internationale (MSI) a évoqué  l’engagement de son ONG aux cotés de l’Etat du Sénégal pour la prise en charge des problèmes sociaux et de santé des populations. C’est dans ce cadre, estime-t-elle, que le MSI, qui intervient aussi dans la formation, a offert, en 15 ans, plus de 200 ambulances à différentes localités du Sénégal. Mme Mbacké promet, pour Bakel, une deuxième ambulance au mois d’août prochain.

Le représentant du Ministre de la Santé et de l’Action sociale a, pour sa part, estimé que l’évacuation sanitaire reste une grande préoccupation dans notre pays. Il a donné l’exemple du  département de Bakel où les populations sont obligées de débourser elles-mêmes pour l’évacuation des malades vers les structures de santé de référence. Pour lui, cette ambulance va contribuer à la réduction de la mortalité maternelle liée au retard des évacuations. Par ailleurs, il a souligné les efforts de l’Etat pour remédier à cette situation avec notamment la remise, l’année dernière, de 162 ambulances médicalisées à différentes localités du pays. Cette politique de don d’ambulances aux zones défavorisées se poursuit, estime-t-il, avec le PUDC.  Enfin, le représentant du Ministre de la Santé a évoqué la mise en place d’une table de radiologie numérique et le démarrage de la construction, à partir d’octobre prochain, de quatre logements pour le centre de santé de Bakel.

Prenant la parole, l’Envoyée spéciale du Président de la République a, tour à tour, remercié l’ONG MSI, la Convention des cadres et Zacaria Coulibaly en poste au Canada qu’elle a qualifié d’un travailleur de l’ombre qui œuvre beaucoup, selon elle, pour les intérêts du département en collaboration avec la CCDB. Elle rappelé que le Chef de l’Etat, avant d’accéder au pouvoir, a fait le tour du Sénégal, et qu’à l’étape du département de Bakel, où elle était présente, les populations avaient soulevé les problèmes liés à la prise en charge sanitaire des populations et l’enclavement. Le président Macky Sall a tenu compte de ces préoccupations, affirme-t-elle, en mettant en place le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC) et le programme d’urgence de modernisation des axes et territoires frontaliers (PUMA).

Soninke.tv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>