Loi sur le parrainage: La société civile demande la suspension du processus de son adoption

a socie

Commentaires A la Une

Le collectif des organisations de la société civile pour l’observation du dialogue social et politique au Sénégal recommande à l’Etat de suspendre le processus d’adoption du projet de loi sur le parrainage, prévu pour être examiné jeudi par l’Assemblée nationale, afin « d’éviter les violences et manifestations qui peuvent faire basculer à tout moment le pays ».
« Le collectif demande la suspension du processus d’adoption du projet de loi et l’arrêt de toutes les manifestations qui étaient envisagées par l’opposition contre son vote » a indiqué, mercredi, Mamadou Mignane Diouf, membre du collectif et porte-parole du jour.
« Cette décision est prise après constat du climat politique délétère » a dit M. Diouf lors d’une conférence de presse.
Mamadou Mignane Diouf a appelé toutes les parties concernées à la « retenue », à la « raison » et à la « sagesse » d’autant que « le face à face entre la majorité présidentielle et l’opposition pourrait faire basculer le pays, le 19 avril, dans des violences dont les conséquences sont difficiles à prévoir ».Une telle posture est d’autant nécessaire que « le projet de loi relatif au parrainage intégral pour toutes les élections a suscité des divergences politiques profondes » a laissé entendre le porte parole du collectif des organisations de la société civile.

Qui a proposé la suspension de l‘adoption du projet de loi afin d’amener le parti au pouvoir et l’opposition au dialogue a ajouté M. Diouf.

Il est envisagé, pour cela, a-t-il soutenu, « la mise en place d’un comité ad hoc composé des plénipotentiaires de la majorité et de l’opposition avec la facilitation de la présence de la société ».

« Le comité permettra de créer un cadre propice et efficace aux échanges pour une sortie de crise » a estimé Mamadou Mignane Diouf.

Qui rappelle que depuis le 4 avril, le collectif des organisations de la société pour l’observation du dialogue social et politique au Sénégal a rencontré le président de la République Macky Sall, des responsables de partis politiques et de coalitions de l’opposition et les autorités religieuses.
Les députés de la treizième législature se penchent ce jeudi sur le projet de loi relatif au parrainage citoyen des candidats à la présidentielle.
Soninke.tv avec l’Aps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>