FRANCE – Gassama, le Malien qui a sauvé la vie d’un enfant, sera naturalisé et rejoindra les pompiers

French President Emmanuel Macron (L) speaks with Mamoudou Gassama, 22, from Mali, at the presidential Elysee Palace in Paris, on May, 28, 2018.  Mamoudou Gassama living illegally in France is being honored by Macron for scaling an apartment building over the weekend to save a 4-year-old child dangling from a fifth-floor balcony. / AFP / POOL / Thibault Camus

Commentaires Actualité, International

Mamoudou Gassama, un jeune Malien sans-papiers devenu un « héros » après avoir sauvé un enfant suspendu dans le vide, a été reçu lundi matin par Emmanuel Macron. Le président de la République a annoncé à la fin de cet entretien que tous ses « papiers seront régularisés » et lui a proposé d’être « naturalisé », ce que Mamoudou Gassama a accepté. Emmanuel Macron lui a également proposé une place chez les sapeurs-pompiers.

a gaaaaMamoudou Gassama est reçu ce lundi matin à l’Élysée par Emmanuel Macron. Le jeune malien sans-papiers a été filmé samedi en train d’escalader à toute allure la façade d’un immeuble pour sauver la vie d’un enfant suspendu à une balustrade au 4e étage. Emmanuel Macron a indiqué à la sortie de l’entretien que le jeune homme serait naturalisé français et qu’il rejoindrait les sapeurs-pompiers.

Mamoudou Gassama était, quant à lui, visiblement gêné de répondre aux questions des journalistes réunis dans la cour de l’Élysée, à la sortie de son rendez-vous avec le président. Le jeune homme a indiqué qu’Emmanuel Macron lui avait dit « beaucoup de choses » et l’avait surtout remercié. Le président de la République lui a aussi remis une récompense, un « acte de courage et de dévouement » signé par le préfet de police. « Je suis très content, très heureux » a-t-il déclaré, pressé d’en terminer avec les questions de la presse.

Mamoudou Gassama, son frère et sa sœur sont ensuite retournés à l’intérieur du palais présidentiel, sans qu’il soit indiqué s’ils avaient à nouveau rendez-vous ou s’ils se dirigeaient vers une sortie dérobée.

Une immense bravoure

« Je n’ai rien pensé, j’ai pensé à le sauver et Dieu merci je l’ai sauvé », avait déclaré avec humilité le jeune homme de 22 ans sur BFMTV. « Cet acte d’une immense bravoure, fidèle aux valeurs de solidarité de notre République, doit lui ouvrir les portes de notre communauté nationale », a twitté le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux dans la soirée de samedi.

Dans un communiqué transmis dimanche soir, SOS Racisme a demandé « au ministre de l’Intérieur de régulariser la situation de Monsieur Gassama, qui a su faire preuve d’un courage aussi rare qu’admirable ». Une pétition en ligne demandant que le jeune homme soit régularisé et décoré par la République française, avait déjà recueilli plus de 5 000 signatures.

« Jamais je n’aurai pensé qu’un jour je rencontrerai le président de la République française. Je travaille à Paris, souvent je passe devant l’Élysée, jamais je n’aurai pensé qu’un jour je rentrerai à l’Élysée », a dit ému sur BFMTV Diaby Gassama, le frère du sauveteur, précisant que celui-ci, arrivé en septembre 2017 en France, « vit au foyer et c’est une situation très grave ».
Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>