Zidane donne les raisons de son départ du Real Madrid: « Pour moi, pour tous, il faut changer »

Commentaires Actualité, International

Son arrivée avait suscité l’interrogation, son départ a provoqué la stupeur : Zinedine Zidane a mis un terme, jeudi 31 mai, à sa première expérience d’entraîneur sur le banc du Real Madrid. En 879 jours, il a réussi ce que les légendes du jeu n’ont jamais fait en quarante ans de carrière, remportant trois Ligue des champions d’affilée, la dernière samedi face à Liverpool.

« Pour moi, pour tous, il faut changer »

Face à la presse, Zinédine Zidane est revenu sur les raisons qui l’ont poussé à quitter le Real Madrid au sommet de sa gloire et après seulement deux ans et demi à la tête du club. «J’ai pris la décision de ne pas poursuivre la saison au poste d’entraîneur du Real Madrid. Je pense que c’est le bon moment pour tous. Ce que je pense, c’est que cette équipe doit continuer à gagner et a besoin d’un changement. Après trois ans, elle a besoin d’un autre discours, une autre méthodologie de travail. C’est pour ça que j’ai pris cette décision. J’aime beaucoup ce club. Je remercie le président qui m’a permis de venir jouer dans ce grand club. Aujourd’hui, pour moi, pour tous, il faut changer. C’est pour ça que j’ai pris la décision de ne pas poursuivre la saison prochaine», a-t-il d’abord expliqué.

 «Une décision sûrement compliquée à comprendre »

«Je vais rester proche de ce club. Ma décision va être compliquée à comprendre pour beaucoup mais pour moi, c’est le moment de changer. C’est aussi le moment pour les joueurs de le faire. C’est la décision adéquate. C’est bien pour eux d’entendre un discours différent pour pouvoir continuer d’avancer. Les joueurs sont au courant. Ils le savent tous», a-t-il poursuivi tout en évoquant une «forme de lassitude naturelle». «Mais je ne suis pas fatigué d’entraîner », a-t-il aussi lâché tout en assurant «ne pas chercher d’autre équipe».

 «Mon meilleur souvenir personnel, c’est quand le président m’a demandé d’être entraîneur. C’était un rêve qui se réalisait. Au niveau du poste d’entraîneur, c’est notre sacre en Liga. Mon pire souvenir, c’est l’élimination en Coupe par Leganés», a enfin confié ZZ avant de se lever sous les applaudissements des journalistes présents.
L’Equipe

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *