Discours d’Abdourahmane Ndiaye, président sortant de l’AEERO

aero Abd

Commentaires Vie des communes

 Abdourahmane Ndiaye a passé le relais à Idrissa Diaguily Cissé à la tête de l’Amicale des élèves et étudiants ressortissants de Waoundé (AEERO). L’élection s’est déroulée ce dimanche 22 juillet à la maison communautaire de Waoundé à Dakar. En Sankariste convaincu, Abdourahmane Ndiaye dit Mame Thierno n’a pas voulu renouvelé son mandat de deux ans. Mais il affirme son engagement indéfectible pour Waoundé et pour l’AEERO.

Voici son discours prononcé lors de l’assemblée générale de renouvellement du bureau de l’amicale

Si notre AEERO est au rang des premiers à l’université, et que la région de Matam et le département de Kanel en entier nous observe aujourd’hui, ce n’est pas parce que nous avons une subvention, c’est n’est pas parce que nous avons des autorités politiques chez nous.

Non plus, ce n’est pas parce que nous avons un certain Mame Thierno comme président, mais plutôt parce que nous avons des filles et des fils de WAOUNDE dans cette amicale et pour cette amicale.

Des hommes et surtout des jeunes et des femmes « Waoundanko » qui s’aiment  et qui ont pris le destin de leur localité en main par le sens du travail, des innovations et du patriotisme comme étant la clé de leur engagement pour le développement. Ce que nous avons fais ici avec AEERO n’est pas un miracle, (…), il s’agit tout simplement de l’engagement de tout un chacun surtout, mais aussi d’une volonté patriotique.

Bientôt, nous aurons la meilleure commune du SÉNÉGAL. Et cela par la seule intelligence et la compétence de nos ressortissants bien formés en amont chez nous, dans des collèges et lycées entièrement financés par nos parents. Et nous, jeunes que nous sommes, nous acceptons de nous dévouer et de nous intéresser à l’éducation et à la formation afin que notre ville soit (aussi développée que les grandes villes des autres régions), et notre WAOUNDE, une nouvelle porte d’opportunité, de savoir, d’investissement, et de carrefour politique pour tous les fils de la région et du SÉNÉGAL qui désirent appendre chez nous ou encore apporter leur savoir.

« Dirango » sera non seulement au grand rendez-vous avec sa science et sa culture riche et diversifiée.

Aujourd’hui, les moyens ne manquent pas tant sur le plan financier qu’en ce qui concerne les ressources humaines.

Bien que nous sommes désormais loin de notre passé, faisons bon usage du présent pour faire mouche dans le futur. Car, le plus difficile n’est plus là d’ou on vient, mais plutôt là où l’on désire et rêve d’aller. WAOUNDE désire et rêve d’aller loin, très loin grâce à cette jeunesse désormais consciente.
Enfin nous nous rendrons compte que c’était pas difficile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>