Noyades à Dakar: 40 morts sur les plages en deux mois

Commentaires Actualité, Société

Les vacances s’annoncent mal au niveau des plages au Sénégal, notamment à Dakar et à Mbour. Depuis le 2 juin 2018, 40 décès ont été enregistrés sur les plages de Dakar dont 15 pour la seule journée du dimanche. La majorité des noyades sont notées sur les plages de Guédiawaye. La révélation a été faite par le Colonel Papa Ange Michel Diatta, Commandant du Groupement d’incendie et de secours n°1 de Dakar de la Brigade nationale des Sapeurs-pompiers (BNSP) qui estime que «La moyenne d’âge des victimes est de 16 ans. Le plus jeune a 7 ans et le plus âgé 23 ans ». L’officier a informé que l’essentiel des noyades surviennent dans les plages interdites. Les jeunes baigneurs qui fréquentent ces plages n’ont presque pas le choix face à la privatisation des plages.

Les 19 plages les plus dangereuses de Dakar interdites à la baignade

Soumbédioune, Université, Mermoz, Le Virage, Almadies 1 et 2, Mamelles, Institut Pasteur, Lat Dior, Parcelles Assainies, Guédiawaye (Hamo 3, 4, 5, 6), Malika, Cap des Biches (centrale Senelec), Port Autonome, Hann, Sococim, Rufisque (ex-Bata), Plage Niague, Plage de Bargny.

Les 15 plages  autorisées à la baignades à Dakar

Terrou Baye Sogui, Anse Bernard, Almadies 2 (pour les Surfeurs), Plage des enfants, Cour suprême, Terrou-Bi, Ouakam, Yoff, Ngor, Ile de Ngor, Cambérène, Piscine Mermoz, Ile de Gorée, El Mahdi, Koussoum.

Soninke.tv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *