Malicounda – Centre Cheikh Abdoulaye BA pour la mémorisation du Coran : Seydou Kébé obtient la mention « Excellent »

Commentaires Actualité, Religion

a seydSoninke.tv – C’est un père tout ému qui a accueilli le verdict très élogieux du jury sanctionnant les performances de son fils, Seydou Kébé. Issa Kébé, établi en France, a choisi le Centre Cheikh Abdoulaye BA de Malicounda, dans le département de Mbour, pour l’éducation islamique de son enfant. Seydou Issa, âgé de 15 ans, a mémorisé les 114 sourates du Livre saint en deux ans et demi.

Le Professeur Abdoulaye BA, président du jury a loué les qualités de l’enfant qui a été, selon lui, évalué sur trois critères : la diction, la mémorisation et la capacité de concentration.  Sur tous ces points, l’enfant a fait preuve d’une grande maîtrise de son sujet. Le Professeur Bâ, par ailleurs Imam ratib du Centre islamique pour l’Appel au Coran et à la Sunnah de Dakar, a exhorté les parents  à aider leur fils, par un bon suivi,  à préserver les acquis et à poursuivre les études pour aller au-delà de la mémorisation qui est  une étape fondamentale pour ceux qui aspirent à des études islamiques poussées. Le Professeur a également insisté sur le comportement et les qualités par lesquelles Seydou doit désormais  se distinguer dans sa vie de tous les jours en société. Certes, il est encore un adolescent mais il peut désormais partager le même plat que les adultes, conclue-t-il.

a famillLa satisfaction se lisait également sur le visage du Directeur général de l’établissement après la proclamation des résultats de Seydou. Abdoulaye Mouhamadou Wagué a remercié le jury et l’assistance et évoqué les objectifs du centre qui vise, au-delà de l’acquisition du savoir,  à inculquer aux enfants des valeurs et des qualités pour qu’ils participent pleinement à la construction d’une société meilleure. Monsieur Wagué n’a pas manqué aussi de rappeler, au micro de Soninke.tv, les réticences de la mère de Seydou quand le père avait décidé de l’envoyer au Sénégal  pour les études, alors que l’enfant, né en France, venait d’avoir à peine 12 ans. La maman a été rapidement convaincue par la capacité d’adaptation et d’intégration de son fils, la qualité des enseignements du centre et les conditions d’hygiène de l’internat où les élèves sont pris en charge et bénéficient d’un suivi médical.

Soninke.tv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *