Journée mondiale du Cœur- 18 millions de morts: attention au sel et au tabac!

Commentaires Actualité, Santé

Soninke.tv – Les maladies cardiovasculaires font 17,5 millions de victimes chaque année. C’est la première cause de mortalité dans le monde. Pour lutter contre ce fléau, on peut agir sur plusieurs facteurs de risque dont l’hypertension

Le risque de maladie cardiovasculaire et d’ accident vasculaire cérébral (AVC) est souvent méconnu du grand public. Pourtant, les maladies cardiovasculaires et les accidents vasculaires cérébraux (AVC) sont à l’origine de l’équivalent d’un décès toutes les deux secondes, soit autant de décès que le VIH/sida, la tuberculose, le paludisme, le diabète, toutes les formes de cancer et les maladies respiratoires chroniques réunies.

L’hypertension, premier facteur de risque

Les facteurs de risque liés aux maladies cardiovasculaires et aux AVC ? L’hypertension, un taux de mauvais cholestérol élevé, le diabète, le tabagisme, la consommation insuffisante de fruits et de légumes, le surpoidsl’obésité et le manque d’activité physique. A eux tous, ces facteurs de risque majeurs sont à l’origine de près de 80 % des décès d’origine cardiovasculaire.
La tension artérielle élevée, ou hypertension, qui touche plus d’un milliard de personnes dans le monde, représente le facteur de risque le plus important. Selon les estimations, ce chiffre devrait dépasser 1,5 milliard d’ici 2025, soit près d’un adulte de plus de 25 ans sur trois. L’hypertension peut apparaître à tout âge et il n’existe pas de symptômes évidents. Le seul moyen de savoir si l’on en souffre est de consulter un médecin qui réalisera un bilan de santé. « Déterminer son niveau de risque personnel est une démarche simple mais décisive si l’on souhaite vivre mieux et plus longtemps » explique le Professeur Shahryar Sheikh, Président de la Fédération Mondiale du Coeur.

 Réduire sa tension en mangeant moins de sel

De plus, il est possible de limiter son risque d’hypertension en modifiant son style de vie. Règles premières : éviter les aliments très salés (y compris les aliments servis dans les restaurants et les aliments transformés), s’abstenir d’ajouter du sel

Source: Doctissimo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *