Meurtre de Mariama Sagna: Le procureur confirme la thèse du viol

Commentaires Actualité, Non classé, Société

La mort de Mariama Sagna, responsable politique de Pastef à Keur Massar est liée à une histoire de viol. Cette précision du procureur prés le tribunal d’instance de Pikine-Guédiawaye écarte ainsi la thèse du crime politique. Selon lui, la dame a été violée avant d’être étranglé par ses bourreaux. Face à la presse, cette après-midi, le maître des poursuites a annoncé que trois personnes sont actuellement placées en garde-à-vue. Il s’agit du charretier Ousseynou Diop, de Khadim Guèye et Fatou Bintou Thiam qui ont reçu la télévision volée chez la victime. Le fugitif Saliou Boye est activement recherchée par la police et la section de recherche de la gendarmerie. Mariama Sagna a été tuée, samedi dans son domicile après le meeting tenu par leur leader Ousmane Sonko à Keur Massar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *