Affaire Barthélémy: Le parquet général demande la confirmation de la peine de 6 mois

Commentaires A la Une, Actualité

Le procureur général a demandé la confirmation de la peine de 6 mois de prison ferme infligée à Barthélémy Dias par le juge en première instance. Devant la Cour d’appel statuant en matière de flagrants délits ce matin, le maire de Mermoz Sacré-cœur a déclaré qu’il ne « retire aucune virgule » des propos qu’il avait tenus à l’encontre de magistrats. « J’ai parlé au sens figuré. Je confirme tous mes propos. Je ne retire aucune virgule, je suis présent devant vous pour des raisons exclusivement politiques. C’est de la provocation (condamnation de l’ex maire de Dakar, Khalifa Sall)  j’ai répondu à la provocation. Je reconnais que j’ai créé un électrochoc. J’ai exprimé un sentiment d’amertume et de dégoût. Je n’ai jamais cherché à dénigrer, à nuire, à insulter personne. Je n’ai insulté aucun magistrat». Et d’ajouter: «Je ne suis poursuivi que pour un délit d’ambition présidentielle. Certains cherchent à rendre des candidats inéligibles. On cherche également à me rendre inéligible».

Pour rappel, Barthélémy Dias a été arrêté après la condamnation de Khalifa Sall à 5 ans de prison ferme le 30 mars dernier. Il avait tenu des propos « discourtois » sur les magistrats qui avaient en charge le dossier de la caisse d’avance de la ville de Dakar. Il a purgé sa peine après sa condamnation pour le délit de discrédit sur une décision de justice. Le juge d’appel a fixé le délibéré au 12 décembre prochain. Mais déjà le 14 novembre, Barthélémy va faire face à la même juridiction dans l’affaire de la mort du jeune Ndiaga Diouf, tué en 2011 après l’attaque de la mairie de Mermoz Sacré-cœur.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *