Mendicité des enfants et violences faites aux femmes, Macky Sall promet « des mesures fortes »

Commentaires Actualité, Avis et communiqués

Le président de la République, Macky Sall, a annoncé mardi l’adoption, dans les prochains jours, de « mesures fortes » visant à mettre fin à la mendicité des enfants et également revoir la législation relative à la protection des femmes.

« Sur la question de la violence et des viols, on fera le nécessaire. On en discutera au conseil des ministres pour voir comment resserrer la loi pour protéger davantage les femmes par rapport à leurs droits », a-t-il déclaré lors de la cérémonie d’ouverture du dialogue national.

Il a à cet égard salué le rôle avant-gardiste joué par les associations féminines et les chefs religieux et coutumiers, lesquels ont selon lui apporté à l’occasion des échanges et des contributions importantes sur ce point.
Dans la même veine, le chef de l’Etat a dit avoir donné des instructions au ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, pour qu’il prenne, dans les jours à venir, des mesures pour « éradiquer de façon définitive », le phénomène de la mendicité des enfants.
« J’en parlais tout à l’heure avec le ministre de l’Intérieur [pour] régler la question des enfants mendiants, c’est-à-dire ceux qui se pavanent dans la rue et ce de façon définitive », a-t-il indiqué.
Mais pour le chef de l’Etat, ces enfants sont à dissocier des vrais talibés (élèves coraniques), qui eux sont dans des « daaras », écoles dans lesquelles l’on dispense l’enseignement coranique.
Il a promis des mesures visant à « répertorier’’ tous ces daaras, dans l’optique de leur apporter un appui.
Aps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *