CAN 2019: Sénégal-Tunisie, des retrouvailles pour une place en finale

Commentaires A la Une, Actualité, Sports

La demi-finale Sénégal-Tunisie de la CAN 2019 sera un match entre deux adversaires qui se connaissent bien, mais également un duel d’entraîneur aux destins liés à un moment donné : le Sénégalais Aliou Cissé et le Français Alain Giresse. Mais ce sera surtout une rencontre pour disputer une finale inédite contre le vainqueur de Nigeria-Algérie.

C’est un choc entre deux mondialistes 2018 qu’on attendait à ce stade de la compétition, mais qui ont pris des chemins divers pour y arriver. Pendant que le Sénégal assumait son statut de favori, malgré sa défaite au premier tour contre l’Algérie (0-1), la Tunisie, elle, a longtemps cherché par quel bout prendre cette CAN. Elle a fini par le trouver en quart de finale en surclassant Madagascar (3 – 0) après quatre matches nuls de suite au premier tour et en huitièmes de finale contre le Ghana (1-1). C’est donc une équipe régulière qui fera face à une équipe qui s’est peut être retrouvée. Et si les Aigles veulent poursuivre l’aventure, ils ont tout intérêt à rester sur leur lancée du match contre Madagascar. Car en face le Sénégal arrive avec des certitudes dans le jeu, la solidité défensive (un but encaissé) et la confiance de ses hommes de base comme Mané (trois buts) et Idrissa Gueye, buteur décisif contre le Bénin en quarts (1-0).

Historique: la Tunisie est devant…

Le stade du 30 juin du Caire va donc accueillir une demi-finale dimanche 14 juillet à 16h (TU) entre deux équipes habituées à la CAN mais qui n’avaient plus fini dans le dernier carré depuis longtemps. La Tunisie depuis 2004 et le Sénégal depuis 2006. C’est une rencontre également entre deux formations qui se sont beaucoup croisée dans le passé et les Aigles ont souvent survolé les débats face aux Lions. Dans l’historique des Sénégal-Tunisie, les Maghrébins dominent avec 9 victoires en 20 matches contre 4 succès pour le Sénégal et 7 matches nuls. En Coupes d’Afrique, les Lions et les Aigles se sont rencontrés cinq fois pour un bilan équilibré : une victoire pour chacun et trois matches nul. Le dernier face-à-face a tourné à l’avantage des hommes d’Aliou Cissé qui avaient remporté le choc lors de la CAN 2017 (2-0) avec notamment un penalty de Sadio Mané.

Cissé-Giresse, chassé-croisé

Sénégal-Tunisie, c’est également des retrouvailles singulières entre les deux entraîneurs. Fin 2012, Aliou Cissé est candidat pour le poste de sélectionneur du Sénégal avec Alain Giresse. C’est le Français qui sera choisi. La Fédération lui propose d’être l’adjoint d’Alain Giresse, mais Cissé préfère patienter en restant à la tête des Espoirs sénégalais. Les deux vont collaborer pendant le mandat de Giresse pour les sélections nationales. Un peu plus de deux ans après son arrivée et après une élimination au premier tour de la CAN 2015, Alain Giresse n’est pas reconduit à son poste. L’évidence impose Aliou Cissé qui lui succède en mars 2015. Aujourd’hui, les deux se retrouvent pour disputer une place en finale avec les Lions et les Aigles de Carthage. « Aliou, on se connaît. On a toujours eu de bonnes relations. Il était entraineur des Olympiques et on échangeait beaucoup. C’est un plaisir de le rencontrer », a confié le Français. De son côté son successeur a tenu à remettre le match dans son contexte en déclarant en conférence de presse samedi : « Ce n’est pas Alain Giresse contre Aliou Cissé, c’est la Tunisie contre le Sénégal ».

Rfi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *