Abdoul Latif Coulibaly : « L’article 80 est suranné… »

Commentaires A la Une, Actualité, justice

Invité de Grand Jury, le porte-parole du président de la République Abdou Latif Coulibaly est en phase avec le coordonnateur du Cercle des Amis du journaliste-consultant, Adama Gaye qui a estimé que « l’article 80 de la procédure pénale du Sénégal est suranné ».

Selon le porte-parole du Président de la République, Abdoul Latif Coulibaly, « l’article 80 est passé de mode. Il doit être extrait de la procédure pénale du Sénégal.

« Je ne trouve pas normal certains délits. L’article 80 est un délit suranné. Un délit pénal doit être précis. Le juge n’a pas besoin d’aller chercher des motifs. Il faut, donc, extraire cet article car ça fait partie des progrès. Ce n’est pas parce que je l’ai assumé il y a 20 ans que je ne l’assume pas aujourd’hui », a-t-il exigé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *