France – Médiator, un médicament anti-diabète, fait 2100 morts: le procès s’ouvre ce lundi

Commentaires Actualité, Non classé, Santé

Soninke.tv – 2.100 personnes sont décédées et des milliers d’autres ont vu leurs vies brisées par le Mediator, un médicament anti-diabète prescrit comme coupe-faim. Le procès qui durera 7 mois s’ouvre ce lundi 23 septembre à Paris.

Des milliers de victimes, 25 prévenus et 7 mois d’audiences. Le procès hors normes du Médiator s’ouvre ce lundi 23 septembre à Paris. Malgré de nombreuses alertes, il a fallu attendre 2009 pour que le traitement soit retiré en France. Prescrit comme coupe-faim, ce médicament anti-diabète a tué 2.100 personnes.

Au total, plus de 4.000 victimes ont porté plainte, selon une expertise judiciaire. Il y a eu des hospitalisations par milliers et plus de 2.000 interventions chirurgicales pour remplacer des valves cardiaques et réaliser des greffes de poumons. Pour beaucoup de malades aujourd’hui, le quotidien n’est plus le même : essoufflement, fatigue extrême, renoncement à des activités sportives voire impossibilité de travailler. Selon les médecins, les victimes du Mediator les plus gravement touchées ont une espérance de vie divisée par deux.

Le Mediator, antidiabétique du groupe Servier largement détourné en coupe-faim, a été prescrit à 5 millions de personnes de 1976 à 2009. Date de son retrait quand un lien entre la prise de ce médicament et des maladies cardiaques (valvulopathie) ou des poumons (hypertension artérielle pulmonaire) est établi par la pneumologue Irène Frachon.

Avec RTL

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *