Inauguration de Massalikoul Djinane : Plus de 1600 éléments de la police mobilisés (Commissaire)

Commentaires A la Une, Actualité, Religion

Le Commissaire central de Dakar, Ndiaré Sène, a déclaré mardi que plus de 1600 agents de sécurité seront mobilisés pour les besoins de l’inauguration de la mosquée Massalikoul Djinane prévue ce vendredi.

« Le nombre est à titre indicatif mais la police va mobiliser un effectif suffisant de plus de 1600 éléments pour assurer la sécurité à la fois à l’intérieur et à l’extérieur de la mosquée », a-t-il dit.

Le commissaire Séne s’exprimait lors d’une conférence de presse consacrée au plan de circulation des véhicules à l’occasion de l’inauguration de la Mosquée Massalikoul Djinane.

Selon lui, le but est d’assurer la sécurité à la fois à l’intérieur et à l’extérieur de la mosquée et permettre aux « fidèles talibés » de pouvoir ’’se déplacer en paix’’.

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Aly Ngouille Ndiaye, a assuré mardi sur twitter que toutes les dispositions sont prises pour un bon déroulement de l‘évènement.

Le Khalife général des mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, a visité l’édifice religieux, dimanche dernier.

Le commissaire de Dakar a appelé « les usagers de la route à regarder régulièrement le plan de circulation des véhicules consacré à l’inauguration de la Mosquée » qui a été rendu public et à « se conformer au code de la route ».

« Nous invitons les détenteurs de cartes d’invitation à suivre les injonctions de la police et du comité d’organisation pour nous faciliter le travail », a-t-il lancé.

Le commissaire de Dakar a également invité les habitants des zones environnantes de la mosquée à ’’garer leurs véhicules chez eux et d’y aller à pied ».

Il a par ailleurs fait part « d’un plan de sécurisation en cours mis en application par tous les commissariats de police de Dakar qui a permis d’interpeller 587 individus pour diverses infractions ».

« Ces derniers ont été interpellés pour vol, trafic de drogues et utilisation de faux papiers », a-t-il précisé, ajoutant qu’ »il y a parmi eux 67 individus qui ont été interpellés autour de la mosquée ».

« Il y a également des choses que l’on ne va pas tolérer, surtout avec les gens qui aiment s’improviser en agent de sécurité, car on ne peut pas se lever un bon jour et se transformer en un professionnel de sécurité », a-t-il prévenu.

Construite pour un coût de de 30 milliards de francs CFA, cet édifice religieux présenté comme la plus grande mosquée en Afrique de l’ouest est érigé sur une superficie de 4,5ha à Bopp, un quartier populaire de Dakar. Il compte notamment une bibliothèque et une Résidence Serigne Touba.

La pose de la première pierre de cette grande mosquée mouride avait été effectuée le 5 décembre 2009 par le Khalife général des mourides de l’époque, feu El Hadji Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké, en présence du chef de l’Etat d’alors, Abdoulaye Wade. (Avec APS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *