Mali: 54 morts dans l’attaque d’un camp militaire à Indelimane (Nord)

Commentaires A la Une, Actualité, Société

Au total 53 soldats et un civil ont été tués ce vendredi 1er novembre dans une attaque d’un camp militaire à Indelimane dans le nord du Mali, selon un dernier bilan du gouvernement malien.

Le communiqué de l’armée malienne avait donné dans la journée un premier bilan provisoire de 15 morts puis de 35 victimes. Plus tard dans la soirée, Yaya Sangaré, le ministre de la Communication, a fait état de 54 morts, dont un civil.

Le communiqué du Ministère de la Communication du Mali parle, « d’une attaque terroriste, qui a fait des morts, de nombreux blessés et des dégâts matériels importants du côté des Forces nationales de Défense et de Sécurité »

Le communique ajoute que «des renforts ont été dépêchés pour sécuriser la zone et traquer les assaillants». Des soldats maliens étaient également portés disparus vendredi, a indiqué une source militaire. L’attaque n’a pas été revendiquée vendredi soir. (Avec APA)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *