Jean-Paul Dias sur le débat d’un éventuel troisième mandat : « Macky Sall a mis sa parole en doute… »

Commentaires A la Une, Actualité, Politique

Jean-Paul Dias, leader du Bloc des Centristes Gaïndé (BCG) s’est prononcé sur le débat d’un troisième mandat de Macky Sall. Sur les ondes de Sud Fm, il a laissé entendre que le débat est loin de connaitre son épilogue dans la mesure où c’est le président Macky Sall qui a mis « en doute sa parole depuis son premier mandat »

Et selon le leader du Bcg,  Jean-Paul Dias, personne d’autre que le chef de l’Etat Macky Sall ne peut mettre fin à ce débat d’un éventuel troisième mandat. Pour ce faire, suggère-t-il, « il suffit d’envoyer son Premier ministre, maintenant son Secrétaire aux affaires présidentielles lire une déclaration devant le devant des députés en s’engageant à ne pas briguer un troisième mandat ».

D’après le leader du Bcg, «le débat a pris cette ampleur et de manière très précoce après 7 mois de sa réélection, parce que Macky Sall a mis sa parole en doute depuis son arrivée au pouvoir… ». Allusion à ses multiples promesses qui ne sont pas tenues ou à ses paroles qui ne sont jamais respectées.

Aussi, le leader du BCG, Jean-Paul Dias estime que « techniquement l’article 27 de la Constitution est mal rédigé par les juristes «sorciers», de Me Wade. Et Macky Sall a laissé le doute persister. Ce qui fait que d’autres juristes continuent de soutenir que Macky Sall a le droit de demander un troisième mandat ». Non sans suggérer des dispositions transitoires. «Il fallait tout simplement écrire : le mandat en cours de Macky Sall fait partie du décompte», indique-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *