Procès des talibés enchaînés à Ndiagne : Cheikhouna Guèye et ses coaccusés condamnés à 2 ans de prisons avec sursis

Commentaires Non classé

Le verdict du procès de Cheikhouna Guèye et ses coaccusés dans l’affaire des enfants enchaînés à Ndiagne dans la région de Louga vient de tomber. Le maître coranique Cheikhouna Guèye, les parents des talibés et Pape Diop le forgeron sont condamnés à deux ans de prison avec sursis

La défense s’est félicitée du verdict qu’elle qualifie de verdict «sage». «Le verdict me parait sage. Le juge a tenu compte des éléments constitutifs du dossier», a salué Me Famara Mané après l’annonce du verdict.

Pour le Directeur exécutif d’Amnesty International, Seydi Gassama, l’importance ce n’est pas la peine infligée aux prévenus mais le fait qu’il y a eu une violation des droits humains, la justice s’est saisie du dossier et a rendu un verdict. D’autant plus que le principal, accusé le maître coranique  Cheikhouna Guèye a fait un repenti devant le juge. Avant de s’empresse d’avertir que «ce maître coranique, Cheikhouna Guèye s’il fait la même chose d’ici deux ans il ira en prison». Et pour le défenseur des droits humains, par ailleurs Directeur exécutif d’Amnesty International- section Sénégal, Seydi Gassama, «ce verdict est un avertissement pour tous les maîtres coraniques ».

Les forces de défense et de sécurité n’ont pas voulu se prendre au dépourvu. Elles ont déployé un dispositif de sécurité impressionnant pour étouffer dans l’œuf toute velléité de manifestation  après le verdict. Elles ont tenu à distance les souteneurs du maître coranique Cheikhouna Guèye venus nombreux au tribunal de Louga malgré le Ndiguel du Khalife général de Mourides.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *