Vaste mobilisation citoyenne ce vendredi : Un Nõõ Lank national !

Commentaires A la Une, Actualité, Electricité

Revigorée par la visite effectuée avant-hier chez le Pape du Sopi, après avoir maillé le FNR et la fédération des Boulangers, la plateforme Nõõ Lank compte dérouler une stratégie nationale, en synergie avec les cellules régionales du mouvement pour donner une dimension nationale au combat engagé contre le pouvoir sur la hausse du prix de l’électricité. Plusieurs leaders d’opposition et syndicats professionnels ont décidé de se joindre à la procession dans les capitales régionales pour répercuter le combat de la bande à Fadel Barro.

La plateforme de lutte contre la hausse du prix de l’électricité intensifie son combat après avoir coopté l’opposition et les mouvements sociaux. Le combat de résistance nationale atteint désormais les autres régions du pays qui observeront le même mouvement d’humeur pour alerter le pouvoir et pousser l’Etat à revoir la mesure tarifaire sur l’électricité. A cette question centrale concernant la hausse du prix de l’électricité, le mouvement ajoute la libération sans condition de Guy Marius Sagna et ses compagnons d’infortune.

 Pour amener l’État du Sénégal à reculer sur la hausse du prix de l’électricité, le mouvement  Nõõ Lank continue son maillage stratégique et intensifie, désormais,  le combat qui prend forme dans les autres régions du pays.
En conférence de presse, hier matin à Dakar, Alioune Sané et ses camarades ont annoncé  une série de manifestations et de rassemblements pacifiques à Dakar et dans les autres régions du pays ce vendredi. 

En plus de la marche pacifique prévue ce vendredi 10 Janvier 2020, sur l’itinéraire classique de la capitale, les sections  régionales du mouvement citoyen contre la hausse du prix de l’électricité  marcheront dans les autres villes comme   Mbour, Kaolack, Kaffrine, Thiès, Kolda et Diourbel.

À travers cette vaste mobilisation citoyenne, le mouvement compte sensibiliser les sénégalais sur le fait que cette hausse est injustifiée. 
Ils invitent ainsi à une vaste mobilisation  citoyenne pour faire face à l’État du Sénégal  dans sa décision. Dans la même lancée, le mouvement Nõõ Lank plaide également pour la libération de ses camarades  Ousmane Seck, Fallou Gallas Ndiaye et Guy Marius Sagna, qui ont été arrêtés devant les grilles du palais de la République pour les mêmes causes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *