« Le Sénégal pourrait ne pas supporter les conséquences de la pandémie »

Commentaires A la Une, Actualité, Economie

Le monde subit de plein de fouet la pandémie de la Covid-19. L’Afrique n’est pas à l’abri. De l’avis de Papa Diallo, Directeur de l’Institut Supérieur des Finances, il sera difficile pour le continent noir de faire face à cette crise sanitaire qui aura forcément des répercussions néfastes sur le plan économique. « Nous sommes arrivés à la limite des modèles économiques. La mondialisation va de pair avec la fragilisation des systèmes économiques. Ils sont tellement faibles qu’ils n’arrivent plus à supporter certaines crises qui ne sont plus conventionnelles », a signalé M. Diallo à l’émission Lr du Temps, sur Iradio (90.3) ce dimanche 17 mai 2020. Toutefois, le Directeur de l’ISF estime que cette crise pourrait être une aubaine pour l’Afrique. « C’est une chance pour l’Afrique de réfléchir à son propre modèle de développement économique. La Covid-19 a fini par mettre à nu certains secteurs comme la santé », a-t-il signalé.

Le Sénégal n’est pas prêt à faire face

Avec son économie extravertie, le Sénégal va subir les contrecoups de la crise. C’est l’analyse de l’Economiste, Moussa Dembélé, qui relève une économie mondiale en baisse. « Les autorités avaient tablé sur un taux croissance de 6% en 2020. Cela m’étonnerait même que l’on atteigne 3%. Je pense que le Sénégal, comme la plupart des pays africains, risque de se retrouver dans la récession. Parce que, nous sommes trop dépendants de l’extérieur. L’exemple de la Force Covid-19 est là. Les 60% des 1000 milliards que le Sénégal compte mobiliser pour faire face à la crise proviennent de l’extérieur. Cette dépendance fait que le Sénégal n’était pas préparé à la crise et il ne pourrait pas supporter ses conséquences », relève Moussa Dembélé. emedia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *