Encore 2 ans pour couronner une carrière bien remplie

Commentaires A la Une, Actualité, Société

A 66 ans, l’ancien Procureur Général près la Cour Suprême, Cheikh Ahmed Tidiane Coulibaly, a été nommé hier, mardi 19 mai, Premier Président de la Cour Suprême, en remplacement de Mamadou Badio Camara, parti à la retraite.

Le président de la République a nommé, hier mardi, en Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM), le juge Cheikh Ahmed Tidiane Coulibaly, qui succède à Mamadou Badio Camara, au poste de Premier Président de la Cour Suprême. Ce magistrat à la carrière déjà riche, a deux (2) ans pour diriger la Cour Suprême, avant de faire valoir ses droits à une pension de retraite.

A 66 ans, l’ancien Procureur Général près la Cour Suprême, Cheikh Ahmed Tidiane Coulibaly, a été nommé hier, mardi 19 mai, Premier Président de la Cour Suprême, en remplacement de Mamadou Badio Camara, parti à la retraite. Normalement, il doit passer deux (2) ans à la tête de la Haute Juridiction. Cheikh Ahmed Tidiane Coulibaly est né le 2 novembre 1954 à Sokone. Il est entré en fonction à sa sortie de l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM). C’était en 1981. Sa carrière a débuté à Thiès où il a été Vice-président au Tribunal Régional (de grande instance).

Après y avoir servi pendant 4 ans, il a été affecté au Tribunal Régional Hors Classe de Dakar où il a exercé comme juge-président de Chambre pendant une dizaine d’années. Puis, il partira servir au ministère de la Justice comme Directeur adjoint à la Direction des Affaires Civiles et du Sceau.

Le juge Cheikh Ahmed Tidiane Coulibaly sera appelé, ensuite, par le ministre d’Etat Abdoulaye Wade, nommé en 1991 dans le gouvernement du Premier ministre Habib Thiam, pour travailler  à ses côtés en tant que Directeur de Cabinet. Il quittera le Cabinet de Me Wade moins de deux ans plus tard, avant d’être nommé à la Cour d’Appel de Dakar pour y occuper le poste de Président de la Chambre d’Accusation, en mars 1993. Il assumera ensuite les charges de Président de Chambre à la Cour d’Appel où il restera jusqu’à la nomination de Madame Mame Madior Boye au poste de Premier ministre du Sénégal en 2001. Elle fera du magistrat Cheikh Ahmed Tidiane Coulibaly son Directeur de Cabinet qui l’accompagnera après la Primature, dans une mission panafricaine dirigée par Alpha Oumar Konaré, dans le cadre de l’Union Africaine.

En 2004, le juge Coulibaly a été nommé à la Cour Suprême, reconstituée en 2008, pour y diriger successivement la Chambre Sociale et la Chambre Pénale. Il gravit les échelons à la Cour Suprême où il sera promu, en 2015, Procureur Général. Au total, Cheikh Ahmed Tidiane Coulibaly compte 40 années de carrière dont 16 à la Cour Suprême. Aujourd’hui, il est le plus ancien de cette Haute Juridiction et le plus gradé des magistrats y siégeant. Cheikh Ahmed Tidiane Coulibaly a l’avantage d’avoir pratiqué, pendant longtemps, le Siège mais aussi le Parquet, notamment à la Cour Suprême.

Pour avoir servi pendant 16 ans dans cette  Haute Juridiction en plus d’avoir servi à la défunte Cour de Cassation. A 66 ans, Cheikh Ahmed Tidiane Coulibaly engage une autre dimension de sa carrière.

Sud Quotidien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *