Historique: le parlement européen déclare l’esclavage crime contre l’humanité

Commentaires A la Une, Actualité, Culture

«Black lives matter». C’est par ce slogan évocateur que le Parlement européen dans une résolution adoptée vendredi, déclare que la traite des esclaves est «un crime contre l’humanité ». La résolution, adoptée par 493 voix pour, 104 contre et 67 abstentions, constitue une avancée  majeure dans la reconnaissance d’une tragédie jusque-là minorée.

Le Parlement européen invite les institutions et les États membres de l’Union européenne à reconnaître officiellement les injustices du passé et les crimes contre l’humanité commis contre les personnes noires et les personnes de couleur ; déclare que la traite des esclaves est un crime contre l’humanité et demande que le 2 décembre soit désigné Journée européenne de commémoration de l’abolition de la traite des esclaves ; encourage les États membres à inscrire l’histoire des personnes noires et des personnes de couleur dans leurs programmes scolaire.  Financialafrik

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *